Tour d'Italie : Remco Evenepoel, ému après la présentation des équipes, "heureux et fier" d'être au départ de son premier Grand Tour

Le premier moment fort de Remco Evenepoel sur le Tour d'Italie, c'était la présentation des équipes ce jeudi en début de soirée. Le jeune grimpeur belge, qui effectuera son retour à la compétition samedi près de neuf mois après sa terrible chute sur les routes du Tour de Lombardie, n'a pu cacher son émotion après avoir galéré pendant des semaines pour retrouver la condition.

"Cela fait trop longtemps que je n'ai pas pu disputer une course, a souligné Remco Evenepoel au micro de Laurent Bruwier, l'envoyé spécial de la RTBF à Turin. Je vais enfin pouvoir reprendre la compétition, et cela me fait quelque chose. J'ai tout fait pour revenir au meilleur niveau possible, j'ai souffert beaucoup, mentalement et physiquement. Je suis heureux et fier d'être au départ de mon premier Grand Tour. On ne sait jamais ce qu'il peut arriver ici, j'ai travaillé très dur et tout fait pour retrouver mon meilleur niveau. Le plus important au début, ce sera de bien passer les dix premiers jours de course, et à partir de là, on verra quel est le plan. On en saura plus sur mon niveau et mes sensations. On verra en deuxième semaine si on continue de jouer ma carte ou plutôt celle de João Almeida. Cela se décidera après la première semaine de course."


►►► À lire aussi : Qui sont les favoris et les possibles adversaires de Remco Evenepoel ?

►►► À lire aussi : "Les chiffres montrent qu’il est prêt, mais ils ne disent pas tout"


Le Giro débutera samedi par un contre-la-montre de 8,6 kilomètres tracé dans les rues de Turin. Ce parcours pourrait-il lui permettre de revêtir le maillot rose, lui qui est un spécialiste de l'effort individuel ?

"On verra bien ! Ce n'est pas mon contre-la-montre préféré, il est assez court. J'ai travaillé dur, normalement je serai prêt, mais on ne sait jamais..."

1 images
Remco Evenepoel © RTBF
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK