Pascal Ackermann ne souffre d'aucune fracture, mais seulement de contusions

Pascal Ackermann
Pascal Ackermann - © YUZURU SUNADA - BELGA

Le sprinter allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), une des victimes de la chute massive qui s'est produite à l'arrivée de la dixième étape du Tour d'Italie à Modène, où il n'a dès lors pas été en mesure de défendre ses chances de nouvelle victoire, ne souffre heureusement d'aucune blessure sérieuse, a indiqué son équipe dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

Pascal Ackermann n'avait pourtant pas bonne mine quelques minutes après la cabriole, lorsqu'il s'est présenté sur la ligne d'arrivée avec sa vareuse et son cuissard complètement déchirés, et tout le côté droit du corps meurtri, ou presque.

"Pascal a perdu un peu de peau, surtout sur le côté droit, et souffre de quelques abrasions et de contusions. Cependant, heureusement, il n'y a aucune blessure sérieuse, ni aucune signe de fracture", rassure le communiqué.

Son coéquipier Michael Schwarzmann, également impliqué dans la chute, s'en sort lui aussi sans blessures majeures, toujours selon le communiqué.

Pascal Ackermann n'a pas pour autant fait une bonne affaire. Il voit en effet fondre son avance au classement par points, son maillot cyclamen ne tenant désormais plus que pour un point (155-154) sur son épaule, par rapport au vainqueur français du jour Arnaud Démare (Groupama-FDJ).

L'Australien de Lotto-Soudal Caleb Ewan est troisième avec 109 points, mais on sait déjà qu'il s'arrêtera après l'étape de mercredi (Carpi - Novi Ligure, 221 kilomètres).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK