"Nous avons un peu joué", déclare Viviani après son 4e bouquet italien

Elia Viviani
Elia Viviani - © YUZURU SUNADA - BELGA

L'Italien Elia Viviani (Quick-Step Floors) a remporté mercredi son quatrième succès au Tour d'Italie. Le sprinteur de l'équipe belge s'est imposé lors de la 17e étape et a fait une bonne opération dans la course au maillot cyclamen. Au classement par points, Viviani compte désormais 290 unités, soit 58 de plus que l'Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe), 2e mercredi sur les rives du lac d'Iseo.

"Nous savions que l'étape allait être compliquée et rapide car les coureurs ont de l'énergie après un jour de repos et un contre-la-montre. Tout le monde voulait être dans l'échappée", a déclaré Viviani après l'arrivée.

"Aujourd'hui, l'étape convenait mieux à Bennett qu'à moi", a estimé le vainqueur du jour. "Son équipe a essayé de nous mettre en difficulté, j'ai été distancé dans la côte de troisième catégorie mais nous l'avions prévu. Nous avons joué un peu, la tactique sert aussi à ça".

Viviani a expliqué avoir joué au poker dans la lutte pour le maillot cyclamen du classement par points qui est son objectif déclaré: "Aujourd'hui, c'était lui (Bennett) qui devait prendre les points. Une échappée nous convenait bien. Du coup, nous n'avons pas eu à travailler beaucoup."

Malicieux, l'Italien a ajouté avoir changé ses plans en raison de l'état de la route, très glissante: "Nous avons pris la tête avec mes équipiers. Si la route était restée sèche, je serais resté dans la roue de Bennett", a dit Viviani, qui veut maintenant s'imposer à Rome lors de la dernière étape.

Avec quatre bouquets sur un même Giro, Viviani égale son coéquipier colombien Fernando Gaviria, dernier à avoir réalisé pareille performance (2017).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK