Giro : Remco Evenepoel ralenti avant la dernière rampe, "Heureusement, j’ai pu remonter dans le final"

2 images
Remco Evenepoel © Luca Bettini

Remco Evenepoel a concédé une dizaine de secondes à Egan Bernal (en plus des bonifications décrochées par le Colombien) au sommet de l’ascension vers Campo Felice dimanche. Il a ainsi laissé le leader de l’équipe Ineos s’emparer du maillot rose et prendre quinze secondes d’avance au général.

Quatrième de l’étape, Evenepoel a été retardé au moment d’aborder la dernière rampe. Il l’a expliqué sur le site internet de l’équipe Deceuninck Quick-Step après la course.


►►► À lire aussi : Giro : les classements après la 9e étape


"Le début d’étape a été très dur mais le moment le plus compliqué est arrivé sur la portion finale non asphaltée. J’étais bien placé au moment de passer sous le tunnel (à 2 km de l’arrivée) mais j’ai perdu quelques places après que Bernal et un de ses équipiers se sont touchés. Ce sont des choses qui arrivent. Ce qui est bien, c’est que j’ai pu regagner pas mal de positions dans les derniers mètres. Malheureusement, pas assez pour décrocher des bonifs. Heureusement, je n’ai pas concédé beaucoup de temps et c’est une très bonne chose en vue de la prochaine semaine. On peut être fier du travail que l’on a fait."


►►► À lire aussi : Giro - Egan Bernal ému pour sa 1ère victoire d'étape dans un Grand Tour

►►► À lire aussi :  Analyse détaillée du parcours de ce 104ème Giro d’Italia


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK