Giro : Quinten Hermans seul Belge engagé par Intermarché-Wanty-Gobert sur le Tour d'Italie

Intermarché-Wanty-Gobert a dévoilé ce lundi les 8 coureurs qui participeront à partir de ce samedi au Tour d'Italie. Dans la sélection, un seul Belge : Quinten Hermans. Le coureur de 25 ans s'était particulièrement mis en avant lors des classiques ardennaises en terminant 20é de l'Amstel Gold Race, 14e de la Flèche wallonne et 36e de Liège-Bastogne-Liège.

Pour cette première au Giro, Intermarché-Wanty-Gobert alignera aux côtés de Quinten Hermans, le Tchèque Jan Hirt (12e du Giro en 2017), l'Estonien Rein Taaramäe (vainqueur d'étape en 2016), les Italiens Simone Petilli, Riccardo Minali et Andrea Pasqualon ainsi que les Néerlandais Taco van der Hoorn et Wesley Kreder.


►►► À lire aussi : Giro : Remco Evenepoel s’est envolé vers l’Italie mais… Silenzio stampa !


"Une sélection très solide", estime Valerio Piva dans un communiqué publié par la formation belge. "Nous avons de nombreux atouts sur lesquels nous pourrons nous appuyer. Je suis convaincu que Quinten Hermans a les capacités de remporter une étape, grâce à son explosivité et son placement. Jan Hirt a démontré qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs grimpeurs du monde, sur trois semaines, c'est pourquoi il sera notre homme pour le général."

"Nous miserons sur la complémentarité de Wesley Kreder et Riccardo Minali pour que ce dernier puisse jouer sa carte dans les étapes de plat", a poursuivi Piva. "Nous avons la chance également de compter sur Andrea Pasqualon, qui pourra se mêler aux arrivées groupées dans les étapes plus vallonnées. Il a démontré en Romandie qu'il pouvait survivre longtemps grâce au camp d'entraînement en altitude, en n'ayant rien perdu de sa vitesse. Simone Petilli et Rein Taaramäe eux aussi auteurs de belles performances en Romandie, jouiront d'un rôle libre. Je veux les voir participer aux échappées, tout comme Taco van der Hoorn. Taco est un attaquant pur, qui pourra pleinement s'exprimer. Son gros moteur lui permettra aussi de prêter un coup de main dans les arrivées au sprint."

L'objectif de l'équipe est clair: "Nous avons l'intention de marquer de notre empreinte cette course, pendant trois semaines. Avec ces huit guerriers, nous avons les armes. Ils courront sans complexe même s'il s'agit pour certains de leur premier Grand Tour", a conclu Piva.

Le Giro débutera samedi par un contre-la-montre individuel à Turin et s'achèvera le 30 mai par un autre chrono, à Milan.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK