Giro : Narvaez dompte la pluie et le froid pour décrocher la 12e étape

Jhonatan Narvaez
3 images
Jhonatan Narvaez - © LUCA BETTINI - AFP

L'Equateur encore à la fête sur le Tour d'Italie. Après le succès de la Jonathan Caicedo lors de la troisième étape, c'est son compatriote Jhonatan Narvaez qui a soulevé les mains sur la 12e étape du Giro, longue de 204 km autour de Cesenatico, sur les routes d'entraînement de Marco Pantani.

Le coureur du Team Ineos est arrivé en solitaire au terme d'une étape rendue très éprouvante par la pluie et le froid. Echappé avec treize autres coureurs, l'Equatorien s'est montré le plus solide sur un parcours marqué par neuf ascensions (5 réperoriées) dans l'arrière-pays de Romagne sur le parcours de la cycle-sportive des "Nove Colli".

Narvaez avait franchi la dernière difficulté en compagnie de l'Ukrainien Mark Padun à 30 km de l'arrivée mais le coureur de Bahrain-McLaren a connu un problème mécanique à 20 bornes du but. Sans pitié, Narvaez a continué sa route comme si de rien était et résisté à la tentative de retour de Padun, revenu à moins de 10 secondes à 10 km de l'arrivée.

Extrêmement malchanceux, l'ukrainien a dû se contenter de la 2e place.

>>> LIRE AUSSI: Narvaez dédie sa victoire à Nicolas Portal: "Il m'a appris tant de choses"

Timide offensive de Pozzovivo

Narvaez, 23 ans, a ainsi offert une troisième victoire d'étape à INEOS sur ce Tour d'Italie après le double succès de Filippo Ganna. Au niveau personnel, il s'agit du 4e succès pour Narvaez après un titre de champion d'Equateur et une victoire d'étape et le classement final de la Semaine Internationale Coppi et Bartali.

Les prétendants à la victoire finale se sont eux neutralisés malgré le forcing de l'équipe NTT en faveur de Domenico Pozzovivo. L'Italien a même tenté une accélération pour disloquer un groupe de favoris frigorifié dans la dernière ascension du jour mais n'est pas arrivé à ses fins.

Vendredi, la 13e étape reliera Cervia à Monselice sur 192 km. Un parcours majoritairement plat mais qui présentera deux ascensions pentues dans les 35 derniers kilomètres.