Froome décidera en décembre s'il défend son titre au Giro

Froome décidera en décembre s'il défend son titre au Giro
Froome décidera en décembre s'il défend son titre au Giro - © MARCO BERTORELLO - AFP

Chris Froome décidera "en décembre, avec le reste de l'équipe" s'il défendra son titre sur le Tour d'Italie. C'est ce que le Britannique a déclaré mercredi lors de la présentation du 102e Giro à Milan.

"Je ne sais pas encore si je serai au départ, c'est une décision que l'on doit prendre avec le reste de l'équipe", a expliqué le coureur de Sky. "Je déciderai lors du stage avec le reste de l'équipe en décembre. Si je ne serai pas là, l'un de mes équipiers participera pour essayer de gagner."

Froome s'est néanmoins montré interessé par le parcours, qui présente trois contre-la-montre, dont celui d'ouverture, à Bologne (8,2 km), s'achève par l'ascension de San Luca (2,1 km à du 9,7%). "Le départ sera très explosif et intéressant. Avec de telles pourcentages, à San Luca, si tu n'es pas déjà à 100%, tu peux déjà perdre au moins 30 secondes."

Le Giro 2019 proposera sept arrivées au sommet, dont le chrono d'ouverture et celui vers Saint-Marin (9e étape). Les étapes de montagne sont concentrées dans la deuxième moitié du parcours. "Selon moi, un Grand Tour doit avoir un parcours équilibré, en tenant compte des chronos et des montées. Dans la première partie, il y a deux épreuves contre la montre difficiles. Celle de Saint-Marin me plait beaucoup."

Parmi les étapes à suivre avec attention, la 16e entre Lovere et Ponte di Legno prévoit les ascensions du Passo Gavia (16,5 km à 8%) et du mythique Mortirolo (12,8 km à 10,1 km, à sommet à 27,5 km de l'arrivée). "Je me suis entraîné dans cette zone il y a quelques années, je connais bien le Mortirolo. Cette étape est énorme, très difficile. On verra la différence entre les hommes et les garçons. Sur de telles pentes, la tête fait la différence."

Froome s'était adjugé l'édition 2018 grâce à un numéro incroyable dans la 19e étape, vers Bardonecchia. Quatrième du général au départ, il s'était échappé à 80 kilomètres de l'arrivée et s'était imposé avec 3 minutes d'avance sur ses premiers rivaux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK