Giro: Caicedo vainqueur sur l'Etna, Vanhoucke brillant 3e, Almeida en rose, Thomas et Yates craquent déjà

L’Équatorien Jonathan Caicedo a remporté la 3e étape du Tour d'Italie lundi au sommet de l'Etna et de ses 18,6 km à 6,7%. Il s'est imposé en solitaire en devançant Giovanni Visconti et un séduisant Harm Vanhoucke.

Le jeune belge de l'équipe Lotto Soudal s'est extrait du peloton à moins de 6km du but et a résisté aux attaques successives des favoris pour terminer avec 30 secondes de retard sur Caicedo et 21 secondes d'avance sur un groupe composé de Vincenzo Nibali, Jakob Fuglsang, Domenico Pozzovivo, Rafal Majka et Jonathan Castroviejo. Un petit groupe de grimpeurs qui a distancé Steven Kruijswijk de 5 secondes.

Caicedo est le deuxième coureur de son pays à remporter une victoire d'étape dans un grand tour après Richard Carapaz qui avait par ailleurs décroché le classement général en 2019.

>>> LIRE AUSSI: Evenepoel, Vansevenant, Vanhoucke, Moniquet, Uijtdebroeks… ces jeunes Belges qui n'arrêtent plus de grimper

 

Cette étape de 150 km aura fait des dégâts auprès des autres favoris. Tombé lors du départ fictif, Geraint Thomas a lâché prise à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée pour accumuler un retard de12:19 sur le vainqueur du jour. Autre favori, Simon Yates a lui aussi craqué et a franchi la ligne avec 4:22 de retard sur Caicedo.

Passé à l'offensive comme Vanhoucke, le Néerlandais Wilco Kelderman a lui aussi fait bonne impression en refilant une vingtaine de secondes au groupe Nibali-Fuglsang.

Le jeune Portugais Joao Almeida, 11e de l'étape à 1:03 de Caicedo a quant à lui dépossédé Filippo Ganna du maillot rose en s'emparant de la précieuse tunique pour moins d'une seconde au détriment de Caicedo. Vanhoucke est 5e du général à 53 secondes derrière Pello Bilbao et Wilco Kelderman.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK