Van Aert refuse d'accabler Roglic : "Il ne pouvait pas faire plus"

Wout van Aert entouré par Roglic et Hirschi
Wout van Aert entouré par Roglic et Hirschi - © POOL LUCA BETTINI - BELGA

Wout van Aert n’a pas caché son "énorme déception" après sa médaille d’argent aux Mondiaux de cyclisme d’Imola dimanche derrière Julian Alaphilippe. Incapable de conter l’accélération du Français dans la Cima Gallisterna, le leader de la sélection belge semblait avoir encore de l’énergie dans les dix derniers kilomètres quand il s’agissait de chasser derrière Alaphilippe.

Il n’a toutefois pas reçu beaucoup d’aide de ses compagnons de poursuite. Parmi eux, Primoz Roglic a particulièrement été pointé du doigt. Lundi, la polémique a gonflé autour de l’équipier de van Aert chez Jumbo-Visma, coupable selon ses détracteurs de ne pas avoir renvoyé l’ascenseur à van Aert après l’énorme travail du Belge pour le Slovène au Tour de France.

Confronté à cette situation, van Aert s’est empressé d’éteindre cette polémique au micro de Sporza. "Primoz était à la limite. Il ne pouvait pas faire mieux. Après sept heures de course, ce n’est pas toujours une question de vouloir (aider) mais de pouvoir. Je suis certain qu’il voulait m’aider mais il était cuit comme le reste du groupe. Je trouve dommage qu’il y ait autant d’émotion par rapport à cela. Primoz a vraiment fait de son mieux. J’étais en première ligne pour le constater et suis donc le mieux placé pour en juger."

>>> Primoz Roglic: "J'aurais préféré que Wout devienne champion mais j'étais à ma limite"

>>> Le débriefing de Cyril Saugrain, Gérard Bulens et Rodrigo Beenkens après les Mondiaux

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK