Remco Evenepoel "heureux" de finir troisième des Mondiaux de contre-la-montre : "C'est un peu comme une victoire !"

Remco Evenepoel a terminé à la troisième place du contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme, ce dimanche à Bruges. Deuxième lors de sa première participation en 2019, le rouleur belge n'a pas pu rivaliser avec les deux premiers, Filippo Ganna et Wout van Aert, mais il a réussi à devancer plusieurs spécialistes de la discipline (Kasper Asgreen, Stefan Küng...) sur un parcours qui ne lui convenait pourtant pas du tout.


►►► À lire aussi : Wout van Aert déçu : "Une médaille d'argent de plus, ce n'est pas amusant"

►►► À lire aussi : Ganna Champion du Monde devant Wout van Aert et Remco Evenepoel


"Je ne peux qu'être heureux avec ma prestation de ce dimanche, a souligné Remco Evenepoel au micro de Christophe Delstanches, l'envoyé spécial de la RTBF à Bruges. Je savais que ceux qui terminent aux deux premières places, mais aussi Stefan Küng et Kasper Asgreen, étaient les hommes à battre. J'ai vraiment fait un très bon contre-la-montre, c'est le maximum que je pouvais faire. Avec mon poids, j'ai vraiment bien géré, je ne peux qu'être heureux ! Ensuite, après avoir signé le meilleur temps, j'ai dû rester assis pendant une heure, c'était très long ! Il y avait beaucoup de stress, surtout quand je voyais que les temps d'autres gars étaient très proches des miens. J'avais vraiment le sentiment que je pouvais faire un podium avec la puissance que j'avais sur ce parcours."

"Troisième, c'est un peu comme une victoire pour moi aujourd'hui, a repris le grimpeur-rouleur belge. Il ne manque plus qu'une seule couleur de médaille aux Mondiaux chez les pros, mais c'est la vie ! Il me manque encore beaucoup de premières places, mais avec mon poids, c'est dur de battre des gars comme Wout et Ganna qui sont 15-20 kilos plus lourd que moi sur un parcours tout plat. J'ai vécu beaucoup de moments difficiles cette saison, et ces dernières semaines, je sens vraiment que j'ai retrouvé mes meilleures jambes. Cela me rend heureux, ça paie, je peux parler d'une fin de saison assez réussie. La semaine prochaine, on aura un plan A avec Wout, je pense qu'il a les jambes pour gérer chaque situation. Avec les miennes, je vais essayer de l'aider au maximum et de ne pas le mettre dans une situation difficile. "

1 images
Remco Evenepoel © Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK