Mondiaux de cyclisme - Wout van Aert : "C’est le bon moment pour marquer l’histoire"

Deux jours avant le contre-la-montre inaugural des Mondiaux de cyclisme en Belgique, Wout van Aert s’est présenté au micro de notre journaliste Samuël Grulois. En grande forme, le coureur belge "se sent bien" et espère marquer l’histoire du cyclisme belge.

Après 19 ans d’absence, la course au maillot arc-en-ciel revient en Belgique. Une motivation supplémentaire pour van Aert : "C’est spécial. Ça n’arrive peut-être qu’une fois ou deux dans une carrière. Je suis très motivé pour cette semaine".

En 27 championnats du monde de contre-la-montre, jamais un belge ne s’est imposé : "Je ne le savais pas. Ces dernières années, les Belges sont de plus en plus forts dans cette discipline. C’est le bon moment pour marquer l’histoire".


►►► À lire aussi : Mondiaux de cyclisme : Qui sont les favoris du chrono ?

►►► À lire aussi : Les Mondiaux de cyclisme débarquent en Belgique : Demandez le programme des directs vidéos!


Alors qu’il est arrivé un peu émoussé aux Jeux Olympiques de Tokyo après une longue saison, le coureur belge est désormais en pleine forme comme en témoigne sa récente victoire sur le Tour de Grande-Bretagne. "Je me sens plus frais qu’à Tokyo où c’était difficile pour moi à la fin. Je me suis reposé et je me suis aussi entraîné en altitude. Le Tour de Grande-Bretagne était une très bonne préparation pour moi", explique-t-il.

S’il est confiant, WVA sait que la tâche ne sera pas facile. "C’est bien pour moi que le parcours soit plus long. Filippo Ganna préfère les parcours plus courts. C’est le spécialiste avec Stefan Küng. Ces deux coureurs sont seulement concentrés sur le chrono donc ça sera difficile de les battre", avoue van Aert.

Avant de conclure : "Le rêve de tous les Belges c’est d’avoir Remco et moi aux deux premières places. C’est possible, nous sommes prêts. Remco a montré qu’il était en forme lors des Championnats d’Europe à Trento. Favori ou pas, c’est important de faire le focus et de rester concentré".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK