Mondiaux de cyclisme – Marith Vanhove : "C’est très spécial de disputer un Championnat du monde en Belgique"

Marith Vanhove et Febe Jooris défendront les couleurs de la Belgique, mardi, lors du contre-la-montre des juniores féminines des Mondiaux de cyclisme sur route, entre Knokke-Heist et Bruges (19,3 km). Vice-championne d’Europe et du monde du scratch, Vanhove visera un meilleur résultat qu’à l’Euro de Plouay l’an passé, où elle avait fini 13e.

"Par rapport à Plouay, il y a moins de montées et 8 kilomètres en moins. C’est à mon avantage", a expliqué dimanche Vanhove, 18 ans. "J’espère obtenir un meilleur résultat, un top-10 par exemple, mais je dois dire que je ne connais pas beaucoup les autres engagées, surtout les non-Européennes". Vanhove estime que les Britanniques, les Américaines, les Italiennes et les Néerlandaises sont les coureuses à suivre dans cet exercice. "C’est aussi très spécial de disputer un championnat du monde en Belgique. Je compte en profiter." La jeune Belge, également vice-championne d’Europe de l’épreuve en ligne l’an passé, n’a pas disputé l’Euro sur route cette année car elle était encore engagée sur piste. Elle vient de disputer le Tour de la Semois "qui s’est plutôt bien passé".


►►► À lire aussi : Les Mondiaux de cyclisme débarquent en Belgique : Demandez le programme des directs vidéos !

►►► À lire aussi : Mondiaux de cyclisme : Segaert et Uijtdebroeks s’attendent à une course différente qu’à l’Euro


Febe Jooris a elle participé à l’Euro de Trente, terminant onzième du contre-la-montre. "C’était ma première fois sur une si longue distance et une première expérience. J’ai perdu du temps sur les ascensions. Peut-être que je peux espérer mieux ici", a-t-elle expliqué.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK