Mondiaux de cyclisme : L’Allemagne remporte le chrono mixte et offre un dernier titre à Tony Martin, la Belgique 7e

L’Allemagne s’est imposée sur le contre-la-montre mixte des Mondiaux de cyclisme. Tony Martin s’offre une dernière victoire pour l’ultime course de sa belle carrière. L’équipe allemande devance les Pays-Bas et l’Italie qui était pourtant largement en tête après le trio masculin et l’énorme travail de Ganna, Affini et Sobrero. La Suisse loupe le podium pour 5 centièmes. La Belgique termine à une décevante 7e place.

Les championnats du monde se poursuivent et ce mercredi, le contre-la-montre mixte était au programme. Introduite en 2019, la discipline ne vit que sa deuxième course à l’arc-en-ciel puisque l’édition 2020 avait été annulée suite à la crise sanitaire.

Au programme, 44,5km à parcourir entre Knokke-Heist et Bruges. Les équipes sont composées de trois hommes et trois femmes. Chaque trio masculin parcourt les 22,5km premiers kilomètres du parcours avant de donner le relais aux trios féminins qui parcourent les derniers 22km. L’exercice est particulier puisqu’il est rare de réaliser des contre-la-montre par équipe avec seulement trois coureurs.

Dans la première salve de départ composée d’une équipe internationale, de l’Espagne, la Pologne et l’Autriche, c’est la Pologne qui réalise le meilleur temps en 54 minutes 12 secondes.

La deuxième salve est composée de pays plus à même de jouer la gagne avec les USA, la Grande-Bretagne, la Suisse et la France. La Suisse avec Kung, Bissegger et Schmid réalise le meilleur temps intermédiaire.

L’équipe suisse conserve son avantage grâce à Elise Chabbey, Nicole Koller et surtout Marlen Reusser et réalise le meilleur temps en 51 min 26 secondes avant la dernière salve d’équipe avec notamment la Belgique, l’Italie et le Danemark.

Pour la Belgique, le trio masculin coupe la ligne quelques dixièmes devant la Suisse pour donner le relais au trio féminin mais le Danemark, l’Allemagne et l’Italie réalisent un meilleur temps intermédiaire. Il va falloir que Shari Bossuyt, Jolien D’Hoore et Lotte Kopecky fassent un énorme dernier relais pour décrocher une médaille pour la Belgique.

L’Italie, qui pointait largement en tête après les trios masculins craque complètement avec son trio féminin et c’est l’Allemagne qui pointe en tête au dernier pointage intermédiaire. Le trio féminin allemand continue son excellent travail. L'Allemagne de Tony Martin, Max Walscheid, Nikias ArndtLisa Brennauer, Lisa Klein et Mieke Kroeger réalise le meilleur temps en 50 minutes 49 secondes et 10 centièmes pour s’emparer de la médaille d’or.

Au bout du suspense, les Pays-Bas échouent à 12 secondes de l’Allemagne et prennent la deuxième place. L’Italie limite finalement la casse et prend la troisième place pour 5 petits centièmes devant la Suisse à 37 secondes des vainqueurs. La Belgique n’est pas parvenue à refaire son retard et termine 7e à 1 minute et 21 secondes.


►►► À lire aussi : Les 9 championnats du monde de cyclisme en Belgique : de la "trahison" de Renaix à la maudite chute de Criquielion

►►► À lire aussi : Le jeune Slovaque Martin Svrcek passera pro chez Deceuninck-QuickStep en 2022


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK