Le débriefing de Cyril Saugrain, Gérard Bulens et Rodrigo Beenkens après les Mondiaux

Journalistes et consultants sont revenus sur le dénouement des championnats du monde qui ont vu la victoire de Julian Alaphilippe à Imola. Il y avait un super favori, Wout Van Aert, et certaines équipes n’ont pas travaillé pour le mettre en difficulté. Beaucoup se sont trompés en attendant la dernière ascension pour se montrer. On n’a pas vu l’Italie, l’Espagne et la Colombie qui auraient pu mettre un coureur dans l’échappée pour faire pression… Mais avec des si…

A la question : "Alaphilippe meilleur coureur du jour ?" ,  voici l'analyse. "C’était le plus fort dans la dernière ascension, c’était le plus explosif et le plus malin. Personne n’a pu le suivre. Avec ses 11 secondes au sommet et ses 15 à l’arrivée, c’était le meilleur du jour, incontestablement."

Les poursuivants ont-ils tous roulé pour éviter que Van Aert gagne ? "Oui, mais c’est tout à fait logique car Van Aert était favori cinq étoiles, et à partir de ce moment-là vous êtes visé. Quand vous voyez le sprint pour la deuxième place, il a surclassé tout le monde", poursuit Bulens.  "On n’a pas mis la même ardeur dans les relais que si Wout avait été absent de ce groupe de poursuivants", constate Saugrain.

La grande question qui anime les commentateurs dans l'après-course est la suivante : Roglic, qui avait sans doute, les jambes pour revenir sur Alaphilippe, n'a pas renvoyé l'ascenseur à Van Aert, pourquoi ? "Roglic a une position chez Jumbo qu’il a assise grâce à sa victoire dans la Vuelta, certes il y a l’échec du Tour, je pense que dans les prochains Tour de France, Roglic ne sera plus leader de cette équipe vu la relève qui existe chez Jumbo," dit Bulens.

Du côté de Cyril, on constate juste que Roglic n'avait plus les jambes. Je suis sceptique sur le fait que Roglic n’ait pas collaboré. Je crois qu’il n’avait simplement pas les jambes. Il n’a pas pu se mettre à plat ventre, dans la démarche ça m’aurait semblé très compliqué, Van Aert et lui ne portaient pas le même maillot.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK