Wout van Aert : "Sans la chute de Remco Evenepoel, la lutte aurait été plus serrée"

Wout van Aert : "Sans la chute de Remco Evenepoel, la lutte aurait été plus serrée"
Wout van Aert : "Sans la chute de Remco Evenepoel, la lutte aurait été plus serrée" - © DIRK WAEM - BELGA

Wout van Aert a été élu Flandrien de l'année 2020 vendredi soir, remportant ce trophée récompensant le meilleur coureur cycliste belge de la saison pour la deuxième année de suite. "Ce n'est pas vraiment une surprise cette année, mais c'est toujours une belle récompense", a déclaré Wout van Aert, qui l'a emporté avec 637 points devant Remco Evenepoel (475 points), 2e comme l'année dernière, Yves Lampaert (338 points), Tim Wellens (322 points) et Jasper Philipsen (298 points).

L'année dernière, Wout van Aert s'était déjà imposé devant Remco Evenepoel, pour un point d'avance. Son avance était plus large cette année, Evenepoel ayant dû mettre un terme à sa saison après sa chute au Tour de Lombardie.

>> LIRE AUSSIEvenepoel, en stage à Calpe, "la force revient progressivement dans les jambes"

"Il n'y a pas eu de lutte avec Remco Evenepoel à la suite de sa chute, autrement la lutte aurait été plus serrée", a avancé Van Aert.

Wout van Aert a conjugué le verbe gagner au pluriel en 2020, lui qui a remporté cette année Milan-Sanremo, les Strade Bianche, deux étapes du Tour de France, une étape du Critérium du Dauphiné et le titre national du contre-la-montre. Le coureur de Jumbo-Visma a aussi décroché deux médailles d'argent aux Mondiaux d'Imola, dans le chrono et la course sur route, et terminé deuxième du Tour des Flandres. Cette moisson de résultats lui a déjà valu de remporter le Trophée National du Mérite Sportif.

"Difficile de dire quelle est ma plus belle prestation de la saison", dit l'ancien champion du monde de cyclocross, qui effectue son retour dans les labourés ce samedi à Courtrai. "Difficile de choisir entre Milan-Sanremo et les Strade Bianche. Les Strade sont une belle course mais Sanremo a plus de valeur d'un point de vue historique. Au Tour, je ne me vois plus dans le même rôle. Je veux plus de liberté, même si je suis toujours disposé à aider quelqu'un. J'ai aussi apprécié cela cette année. Je me suis surpris moi-même au Tour, également en montagne. Si je pouvais refaire une chose en 2020, ce serait le sprint du Tour des Flandres", dit le coureur belge de 26 ans, qui avait été battu par Mathieu van der Poel au Ronde.

En 2021, Wout van Aert a coché les Mondiaux dans son agenda. "J'ai déjà reconnu le parcours de Louvain", dit-il. "Ce sera un Mondial pour spécialistes de classiques, donc pour les Belges. Le parcours me convient. J'ai déjà disputé un Mondial en Belgique en cyclocross et c'était fantastique. J'ai hâte de le faire sur route".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK