Wout van Aert prend sa revanche sur Pidcock et remporte l’Amstel Gold Race à la photo-finish

Wout van Aert a remporté la 55e édition de l’Amstel Gold Race dimanche au terme des 216 km au programme intégralement disputés sur un circuit de 17 km à répéter 13 fois.

Une édition 2021 où il aura fallu attendre les 18 derniers kilomètres pour voir les prétendants à la victoire se découvrir réellement. Et c’est dans la dernière ascension du Cauberg que la bagarre s’est déclenchée avec une attaque de Wout van Aert… au moment où son équipier Primoz Roglic devait dire adieu à la victoire en raison d’un problème mécanique.

C’est donc sur un rythme effréné que le dernier tour s’est roulé avec les trois plus costauds qui parvenaient à s’isoler à l’avant. Tom Pidcock, Wout van Aert et Maximilian Schachmann sont en effet sortis dans le Geulhemmerberg à 12 km du but et ont collaboré pour aller se disputer la victoire. Dans le sprint final, on a assisté à un nouveau duel entre Wout van Aert et Tom Pidcock après la victoire du Britannique mercredi à la Flèche Brabançonne. Cette fois-ci, la victoire est revenue au Belge qui s’est imposé de justesse à la photo-finish après de longues secondes d’incertitude concernant le vainqueur final. La troisième place est, elle, revenue à Maximilian Schachmann. Derrière lui, Michael Matthews, Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe complètent le top 6.

Van Aert décroche ainsi la 21e victoire de sa carrière, la 4e de sa saison après ses deux victoires d’étape à Tirreno-Adriatico et son succès sur Gand-Wevelgem.


►►► À lire aussi : Wout van Aert après sa victoire à la photo-finish : "Je n’osais pas y croire au début"

►►► À lire aussi : Philippe Gilbert prévoit une fin de carrière en 2022 : "Il n’y a pas que le cyclisme dans la vie"


 

9 images
Photofinish de l'arrivée de l'Amstel Gold Race © RTBF

Vliegen et 4 autres Belges à l’attaque, Vansevenant impressionne

C’est une échappée de 10 hommes qui a animé la première partie de l’épreuve et même une bonne partie de la seconde. Parmi ces coureurs, 5 Belges : Edward Theuns, Stan Dewulf, Kenny Molly, Loïc Vilegen et Sébastien Grignard.

Les dix hommes sont restés groupés jusqu’à 35 kilomètres de l’arrivée lorsque Loïc Vliegen est parvenu à s’isoler à l’avant lors de l’avant-dernière ascension du Cauberg. Derrière lui, c’est Primoz Roglic qui a pris une première fois les choses en main avec une première démonstration de facilité dans le Cauberg.

Quelques kilomètres plus tard, c’était au tour de l’Allemand Ide Schelling d’accélérer pour reprendre Vliegen et mettre définitivement fin à l’échappée. Avant d’aborder la dernière ascension du Cauberg, on a également pu voir un excellent Mauri Vansevenant à l’action en tête de peloton. Tombé à 55 km du but et victime d’un ennui mécanique, le jeune coureur de Deceuninck-Quick Step aurait pu obtenir un meilleur résultat mais a montré de très bonnes choses avant la Flèche Wallonne de mercredi.

Ses efforts en tête de peloton dans le dernier tour n’auront finalement pas permis aux poursuivants de revenir sur les trois hommes de tête, lancés vers la victoire.

9 images
Photofinish de l'arrivée de l'Amstel Gold Race entre Wout van Aert et Tom Pidcock © RTBF
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK