Wout van Aert: "Impossible de réagir"

Wout Van Aert
Wout Van Aert - © YORICK JANSENS - BELGA

Wout van Aert, un des grands favoris du Tour des Flandres, a franchi la ligne d'arrivée en 14e position, dimanche. "C'était une course super dure. Pour moi, ce n'était plus possible. Lors du dernier passage sur le Vieux Quaremont, j'était à ma limite", a commenté van Aert.

"Quand Alberto Bettiol est parti, réagir n'était plus possible", a confié van Aert. "Il y avait encore le Paterberg. La poursuite n'a jamais vraiment démarré. Le plus fort du lot était déjà parti."

La course s'est ouverte dès le Mur de Grammont. "Il restait encore un long chemin avant Audenarde et la guerre d'usure a commencé. Sur le Paterberg, je me suis accroché, mais je ne peux pas décrire la sensation que j'avais dans mes jambes. C'est dommage que la réaction n'a pas vraiment commencé. Tout le monde semblait accepter, à 14 kilomètres de l'arrivée, qu'on roulait pour les places d'honneur. J'aurais aimé rouler à fond, mais je n'avais plus beaucoup de force dans les jambes. J'ai entendu que Mathieu van der Poel était tombé. Mais soudainement, il était de retour dans notre groupe. Ce n'est que plus tard que j'ai vu les images. Il a réalisé un beau numéro. En ce qui me concerne, je suis content de mon Tour des Flandres", a conclu van Aert.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK