Wout van Aert a l'embarras du choix pour son futur

Wout Van Aert
2 images
Wout Van Aert - © YORICK JANSENS - BELGA

Loin de la pression médiatique du Tour de France, Wout van Aert se prépare sereinement pour ses prochains objectifs sur le Tour d'Autriche. Le coureur de Verandas Willems monte en puissance et a terminé deuxième de la quatrième étape. "Je suis heureux que l'équipe ait ajouté cette course à notre programme. C'est l'épreuve idéale. Les déplacements ne sont pas longs, les étapes sont courtes et difficiles, et il y a moins de nervosité qu'en Belgique."

 

Le Champion du Monde de cyclo-cross a décidé de rouler un peu moins sur la route en mai et juin pour arriver en forme pour le mois d'août. "Je veux être bien à partir du Tour du Danemark avant le Championnat d'Europe de Glasgow. Donc, je ne serai pas au départ du Binckbank Tour.Une fois cet objectif rempli, je me tournerai vers la préparation pour la saison de cyclo-cross." Une campagne dans les labourés durant laquelle il compte talonner souvent Mathieu Van der Poel. "Je n'ai pas pris beaucoup de plaisir durant la première partie de la saison en perdant souvent contre Mathieu. Il faut que cela change. Je veux gagner plus souvent avec ce maillot de Champion du Monde."

Un nombre incalculable d'offres

Mais sous quelles couleurs? Son contrat se termine fin 2019 mais nombreuses sont les équipes voulant s'attirer les services du coureur de 23 ans. Un passage prématuré dans une formation World Tour n'est pas exclus. Ainsi, Trek-Segafredo, Lotto-Soudal, Sky, Bahrain-Mérida, LottoNL-Jumbo suivent de près le dossier. "J'ai reçu un nombre incalculable d'offres. C'est incroyable. Je prendrai ma décision quand je sentirai que tous les critères sont réunis. Ne croyez pas que je veuille quitter Vérandas Willems à tout prix. Cela dépendra du recrutement de l'équipe en vue des classiques flandriennes. Autrement, je devrai trouver une solution. Néanmoins, je suis arrivé à un âge où je veux franchir des paliers dans ma carrière. Je dois penser à moi. Il faut que je trouve un encadrement professionnel et dans lequel je me sentirai considéré comme un membre important de l'équipe."

 

En étant présent sur le Tour d'Autriche, Wout van Aert a donc fait une croix sur son voyage de noces puisque le Campinois vient de se marier avec Sarah (23 ans). Une course qui n'est pas vraiment au goût de madame. "Elle râlait un peu et c'est normal. Je vais bien garder le bouquet reçu grâce à ma deuxième place pour lui offrir à mon retour."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK