Wellens: "Un peu déçu, il y avait quelque chose à faire"

Wellens: "Un peu déçu, il y avait quelque chose à faire"
Wellens: "Un peu déçu, il y avait quelque chose à faire" - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Tim Wellens a terminé Paris-Nice (WorldTour) à la cinquième place, à 16 secondes du lauréat, l'Espagnol Marc Soler (Movistar). Vainqueur du classement par points, le Belge de l'équipe Lotto Soudal s'est toutefois montré un peu déçu, échouant à deux petites secondes du podium. "J'aurais évidemment signé pour un tel résultat mais, au vu de la course, il y avait peut-être quelque chose de mieux à faire", a déclaré Wellens dimanche après l'arrivée à Nice.

Wellens a débuté l'ultime étape avec un retard de 0:13 sur Simon Yates. "J'ai pensé que ca allait le faire quand il a perdu le contact en montée et que les frères Izagirre sont tombés dans la descente. Mais tout le monde est ensuite rentré malgré le fait que Dylan Teuns et moi avons roulé à bloc. Ils ont été très forts", a expliqué Wellens.

"C'est un peu dommage de rater le podium, de passer si près", a-t-il avoué. "J'aurais évidemment signé pour un tel résultat et je reste satisfait de mes performances", a ajouté Wellens, quatre fois dans le top 5 d'une étape lors de cette 'course au soleil'.

Le cycliste de 26 ans a terminé sur une note positive. "Je me savais performant sur des courses à étapes d'une semaine comme l'Eneco Tour (victoires en 2014 et 2015, NDLR), le Tour de Pologne (victoire en 2016) et le Tour de Guangxi (victoire en 2017) mais pouvoir atteindre un tel niveau sur Paris-Nice est encore autre chose. Avec un peu plus de réussite, j'aurais pu décrocher une étape ou le classement final", a ponctué Wellens, qui reprendra au Tour de Catalogne (19-25 mars) sans réelles ambitions au général mais dans l'optique de préparer les classiques wallonnes.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK