Wanty-Groupe Gobert de plus en plus "bankable" : le Bike Day c'est dimanche

Depuis l’officialisation le 26 janvier de sa sélection pour le prochain Tour de France, l’intérêt des médias et des amateurs de cyclisme pour l’équipe continentale pro wallonne Wanty-Groupe Gobert ne cesse de grandir. Pour reprendre un terme à la mode dans le domaine du marketing, Wanty est devenue une équipe " bankable ". Ses dirigeants ont donc décidé de surfer sur cette vague positive en mettant sur pied dimanche sur le site des Lacs de l’Eau d’Heure (à cheval sur les provinces du Hainaut et de Namur) leur tout premier "Bike day", la version vélo du "Fan day" des clubs de football.

Les cyclos les plus costauds pourront se tester, aux côtés des pros du team Wanty-Groupe Gobert, sur un circuit de 80 kilomètres. Les moins aguerris pourront profiter d’un itinéraire de 40 kilomètres. Et les familles s’amuseront en pédalant pendant 18 kilomètres. La journée débutera à 8 heures et elle s’achèvera vers 14 heures 30 avec une présentation sur un podium de tous les coureurs, suivie d’une séance de dédicaces. Le public pourra aussi, et c’est un privilège assez rare, visiter le bus qui emmènera les coureurs sur le Tour. Vous trouverez tous les renseignements et toutes les formalités pour les inscriptions via le site Internet www.wanty-groupegobert.be/fr/bike-day.

Samuël Grulois a rencontré le manager général Jean-François Bourlard, très occupé entre les préparatifs pour la Grande Boucle et les repérages pour le futur déménagement du " service-course " du zoning industriel de Ghislenghien aux quais de l’Escaut à Tournai.

Jean-François, d’où vous vient cette idée de "Bike day" ?
"C’est une idée qui est venue au cours des années. Dans le passé, on a souvent organisé de grandes présentations en début de saison mais c’était devenu assez compliqué à mettre en place par rapport aux programmes des coureurs, souvent en stage et obligés de rentrer pour cette présentation avant de repartir pour l’Etoile de Bessèges ou les premières courses en Espagne. Alors, on s’est dit, comme on a pas mal de fans et qu’il y a de plus en plus de gens qui s’intéressent à notre équipe, pourquoi ne pas organiser une journée autour de notre team ? Une journée qui permettrait à nos supporters et aux amateurs de cyclisme en général de rouler sur un circuit sympa (les Lacs de l’Eau d’Heure, un site idéal pour les balades en vélo) avec les coureurs de l’équipe Wanty-Groupe Gobert, les approcher, leur parler, discuter avec les mécaniciens et les soigneurs, voir comment une équipe pro vit toute l’année… c’est cela l’objectif de ce Bike day."

En apothéose, le public pourra assister à une présentation des coureurs. Ce sera l’occasion de bien visualiser chacun d’eux !
"Oui ! C’est vrai qu’on n’a ni Philippe Gilbert ni Greg Van Avermaet dans l’équipe et donc les gens ne connaissent pas nécessairement tous nos coureurs ! C’est l’occasion de les présenter. L’occasion aussi d’essayer de deviner qui sera sélectionné pour le Tour de France ! Je pense que ce sera une journée très sympa. Wanty-Groupe Gobert est une équipe qui évolue chaque année. On a cette chance de participer au Tour. Le public s’intéresse à nous, on le remarque : il y a, par exemple, beaucoup de plus de visites sur notre site Internet. Autre signe : on compte déjà de nombreuses inscriptions pour notre Bike day. Comme je pense qu’on aura de la chance avec la météo, c’est le bon moment pour sortir le vélo et venir prendre du plaisir à côté des pros."

En quelques mois, depuis l’annonce de votre sélection pour le Tour de France, on a constaté un véritable mouvement autour de votre groupe. La casquette et la gourde Wanty n’ont plus la même valeur désormais sur le marché de la casquette et de la gourde!
"C’est vrai qu’il y a beaucoup d’intérêt, beaucoup de mouvements, on a modernisé notre site Web récemment, on essaie de mettre le plus d’infos possible sur les réseaux sociaux, on communique. Ça vit beaucoup autour de l’équipe."

C’est ça l’impact du Tour de France ? Une déflagration ?
"Oui ! L’histoire de notre équipe est sympa. La petite équipe du VC Ath qui arrive sur la Grande Boucle après 15 ans de dur labeur, en étant passée par de nombreuses étapes, par des évènements tragiques aussi (NDLR : le décès d’Antoine Demoitié en 2016)… J’ai l’impression que les gens aiment notre histoire et sont supporters de notre projet."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir