Vinokourov garde son salaire de 2007

Le Kazakh ne devra donc pas verser l'équivalent d'une année de son salaire, soit 1,2 millions d'euros, pour son contrôle positif pour transfusion sanguine lors du Tour de France 2007.

Avant le départ du Tour 2007, l'ensemble du peloton avait dû signer "l'engagement des coureurs pour un cyclisme nouveau" dans lequel chaque coureur promettait de verser la totalité de son salaire à l'UCI en cas de dopage.

Vinokourov avait refusé de payer et avait saisi le TAS, qui lui a donné raison, estimant que l'UCI n'avait aucune base légale pour imposer cette sanction. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK