Victor Campenaerts, confirmé en WorldTour, remet ses rêves de pompier et d'Ironman à plus tard

Victor Campenaerts
Victor Campenaerts - © YUZURU SUNADA - BELGA

Le Belge Victor Campenaerts, actuel détenteur du Record de l'Heure, sera toujours cycliste professionnel en 2021 : sa formation cette saison, l'équipe sud-africaine NTT Pro Cycling, a trouvé un repreneur et sera désormais présente dans le peloton sous le nom de Team Qhubeka ASSOS. Un véritable soulagement pour le coureur de 29 ans, qui envisageait sérieusement de donner une nouvelle direction à sa carrière dans les semaines à venir...

>> Evenepoel spectateur amusé du défi de Campenaerts, à fond la caisse en Ardenne

>> Le strike des NTT de Victor Campenaerts en plein contre-la-montre par équipes

Spécialiste du contre-la-montre, Victor Campenaerts n'a pas décroché la moindre victoire en 2020, mais il a multiplié les places d'honneur (deux fois deuxième d'étape sur les routes du Giro, sur le chrono de Tirreno-Adriatico, médaille d'argent du Championnat de Belgique de contre-la-montre, médaille de bronze à l'Euro de contre-la-montre...) et n'a pas à rougir de ses prestations au cours de cette saison très particulière. Pourtant, il est passé à deux doigts de se retrouver sans équipe, la formation NTT Pro Cycling n'ayant trouvé un repreneur que très tardivement...

"Je reste professionnel dans une équipe du WorldTour, c'est un grand soulagement, a confié Victor Campenaerts à nos confrères de Sporza. J'avais déjà commencé à penser à ma carrière après le vélo. J'aimerais devenir pompier ! Je suis vraiment sous le charme de cette profession. Mais si je n'avais pas trouvé de contrat pour 2021, j'aurais d'abord essayé de battre une nouvelle fois le Record de l'Heure. Ensuite, un Ironman aurait figuré à mon programme, avec l'ambition de disputer l'Ironman d'Hawaï, où je souhaiterais battre le record du parcours à vélo ! Cela pourrait être un défi intéressant pour un fabricant de cycles : personne n'achète de vélo de contre-la-montre, mais les triathlètes, eux, ont besoin des meilleurs vélos de contre-la-montre. J'aurais pu leur faire une bonne publicité ! Tout cela était déjà très concret, j'avais déjà trouvé des partenaires. Mais ce n'est peut-être que partie remise..."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK