Vansevenant : "Rien à voir avec Lotto"

Wim Vansevenant
Wim Vansevenant - © Belga

L'ex-coureur a démenti avoir importé des produits interdits. Il a confié à Sporza que le colis contenait simplement des acides aminés destinés à son usage personnel.

"Il ne s'agit que d'une petite quantité. C'était la deuxième fois que j'en commandais. Cette commande n'a aucun rapport avec l'équipe Omega Pharma-Lotto", a ajouté Wim Vansevenant. "Le parquet affirme maintenant que c'est du dopage, mais je ne s'en sais rien. J'ai entendu qu'ils n'avaient pas encore analysé les ampoules. Comment peuvent-ils en être aussi sûrs? En tout cas je n'ai pas acheté ce produit en vue de dopage. Ils viennent en effet d'Australie, mais pourquoi pas?", a déclaré l'ancien coureur cycliste professionnel.

Vansevenant a été interrogé par le parquet plusieurs heures mardi. "Ce fut une surprise complète. Mon gsm a été entièrement examiné. J'ai pu partir après une audition de quatre heures. Comment je me sens? Abattu, brisé, je ne comprends rien à tout cela. On prétend que j'aurais acheté ce produit pour mon ancienne équipe (Lotto) mais c'est faux. Jamais au grand jamais, le produit n'était destiné à l'équipe."

Il serait malgré tout étonnant que la justice ouvre une enquête pour une simple importation d'acides aminés. Les acides aminés contribuent au bon fonctionnement du corps et au bien être. Le Nieuwsblad, qui a révélé l'information ce matin, évoquait des produits dopants "derniers cris".

Omega Pharma-Lotto a décidé de ne pas autoriser Vansevenant à venir au Tour de France, où il devait conduire pendant une semaine le bus des VIP de l'équipe. "C'est normal. Je comprend cette décision. Le côté sportif doit primer. Pour moi, le plus important est que la clarté soit faite", a encore ajouté Vansevenant.

M. Weynants avec Belga



Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK