Vanmarcke prolonge son contrat et est "très confiant" pour le Ronde

Sep Vanmarcke
Sep Vanmarcke - © YORICK JANSENS - BELGA

Contraint à l'abandon l'année dernière sur chute, Sep Vanmarcke est un des outsiders du Tour des Flandres. Le coureur EF-Education First-Drapac est prêt pour dimanche : 3e du Circuit Het Nieuwsblad, 7e de l'E3 Harelbeke, 21e de Gand-Wevelgem et 3e d'A Travers les Flandres.

Ce vendredi, sa direction a annoncé qu'elle a prolongé les contrats de Vanmarcke, troisième en 2014 et 2016, et de son lieutenant néerlandais Sebastian Langeveld.

"Je suis prêt. J'étais déjà en forme lors des courses précédentes et j'ai le sentiment de l'être maintenant aussi. Le Tour des Flandres arrive au bon moment", a avancé Vanmarcke. "Je suis toujours bien dans la plus belle des courses flandriennes et cela me donne confiance pour la prochaine édition. Peut-être que cela se terminera par un sprint avec quelques coureurs. Après 260 kilomètres, j'aurai assez de puissance dans les jambes pour tenter ma chance. Ce vendredi, j'ai signé une prolongation de contrat jusqu'en 2020. Cela donne aussi une bonne sensation. Cela signifie que l'équipe veut toujours investir en moi."

Quick-Step Floors et BMC seront probablement les blocs les plus solides. "Nous avons aussi une équipe costaude. Les deux équipes citées devront supporter le poids de la course. Est-ce que je me range parmi les favoris ? Peter Sagan et Greg Van Avermaet sont dans une catégorie au-dessus de moi. Et j'ai aussi vu un très bon Tiesj Benoot dans les dernières courses."

A quel endroit la course va-telle éclater ? "Dans une course comme le Ronde, il faut être flexible. C'est le bon mot. Répondre si nécessaire. Il n'y a pas de scénario prévisible. Pour me soutenir, j'ai Modolo, Scully et Langeveld."

"Nous avons prolongé le contrat de deux coureurs jusqu'en 2020", a déclaré Jonathan Vaughters, le manager de la formation EF-Education First. "Langeveld et Vanmarcke ont déjà rendu pas mal de services à notre équipe. De plus, ils peuvent prester sans se soucier de devoir chercher un nouvel employeur. Comme les coureurs, je table sur le long terme. C'est la première fois depuis 2012 que j'offre un contrat de deux saisons à mes gars."

Impliqué dans la chute collective au GP E3 Harelbeke, Langeveld s'est de nouveau retrouvé sur l'asphalte mercredi dans A Travers les Flandres. "Je souhaite être un pion très important dans l'histoire du Tour des Flandres. Il y a un paquet de favoris pour la victoire et Vanmarcke est l'un d'eux. J'espère avec mon expérience jouera un rôle important pour lui", a conclu Langeveld.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK