Vanmarcke a revu ses ambitions à la baisse, mais se sent prêt

Sep Vanmarcke
Sep Vanmarcke - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Après une saison 2015 pénible, Sep Vanmarcke a revu ses ambitions dans les courses flamandes à la baisse. Le coureur LottoNL-Jumbo n'a pas participé au week-end d'ouverture et disputera vendredi sa première classique flamande.

Vanmarcke s'est en évidence à Paris-Nice, où il est même passé près de la victoire. Il s'est senti plus fort jour après jour et s'est dit satisfait de sa première participation à Milan-Sanremo. "Je suis content d'avoir cette course dans les jambes. Je n'ai rien pu faire parce que j'étais enrhumé. Maintenant, je me sens mieux. J'ai pris des antibiotiques pendant plusieurs jours et je suis de nouveau en bonne santé. Vendredi, commence une période importante. Je suis impatient."

"J'ai l'impression que je suis fort physiquement et moralement au point de pouvoir à nouveau prester au plus haut niveau. Ma condition est bonne. Evidemment, on ne sait jamais vraiment quand on va être en super forme. Mais je marchais bien à Milan-Sanremo et je ne crois pas que la maladie a eu une influence. Je pense que je suis prêt."

A Paris-Nice, Vanmarke ne s'est pas mesuré avec les grands favoris. "Cancellara, Van Avermaet et Sagan étaient à Tirreno-Adriatico. J'ai entendu que Fabian et Greg sont au top. Ce sont mes favoris. Il faut toujours compter avec Peter. A Paris-Nice, j'ai aussi vu un bon Alexander Kristoff et un fort Ian Stannard. Le bloc Etixx - Quick-Step est toujours redoutable dans les classiques. Je ne figure pas parmi les favoris et je ne le suis pas non plus. Quand vous voyez Fabian et Greg, vous vous dites qu'ils sont au-dessus du lot. Vainqueur du Circuit Het Nieuwsblad, d'une étape et du classement général de Tirreno, tout marche pour Greg, qui est en pleine confiance."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK