Vanendert, 9e: "L'équipe a roulé une course solide"

Troisième l'an passé, Jelle Vanendert a fini neuvième de la Flèche Wallonne au sommet du Mur de Huy mercredi. "Bjorg Lambrecht (quatrième, ndlr) et moi terminons dans le top-10. Ce n'est pas si mal. Nous avons roulé une course solide avec Lotto Soudal", a résumé Vanendert.

"J'ai à nouveau commencé en tête l'ascension du Mur, mais par rapport à l'an passé, il y avait plus de vent de face", a analysé Vanendert. "Ce n'était peut-être pas l'idéal de me mettre si tôt en tête, mais d'un autre côté, tu es immédiatement bien placé. Je pense que de cette manière, Bjorg était également bien mis, car il avait quelqu'un à regarder. Nous terminons tous les deux dans le top-10, ce n'est pas si mal."

Avec Tim Wellens 17e, Lotto Soudal place même un troisième homme dans le top-20. "Nous étions tous les trois très bien", a confirmé Vanendert. "Nous avions deux hommes dans cette échappée de 25. Je pense que nous avons bien roulé en tant qu'équipe. C'était une course sérieuse. Avant ce groupe de 25, nous étions déjà partis à quinze sur la Côte de Cherave. Cela allait dans toutes les directions, mais finalement, nous étions environ 35 coureurs au pied du Mur. Après, tu le sais, si tu commences l'ascension avec Alaphilippe, il est difficile à battre."

La formation Lotto Soudal s'est montré très offensive durant la journée, avec aussi les tentatives de Marczynski. "L'objectif était de durcir la course, d'aller à l'attaque", a indiqué Wellens. "Avec l'attaque de Marczynski, c'était parfait pour nous. J'ai hésité à un moment, mais c'était encore trop loin. C'est pourquoi j'ai attendu le Mur de Huy. Sur la Côte de Cherave, c'était vent de face, cela n'avait aucun sens d'attaquer. Le plan était que Jelle commence sur le Mur, avec Bjorg et moi dans la roue, ce qui a bien marché. Et Bjorg a effectué un beau sprint. C'était une course très dure avec le vent. Il y a même eu des tentative de bordure, mais cela n'a pas marché. Le vent a rendu la tâche très difficile aujourd'hui."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK