Van Garderen ne s'attendait pas à récupérer le maillot jaune

Van Garderen ne s'attendait pas à récupérer le maillot jaune
Van Garderen ne s'attendait pas à récupérer le maillot jaune - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Tejay Van Garderen (EF Education First) a dépossédé Peter Sagan de son maillot jaune au terme de la 2e étape du Tour de Californie (World Tour), lundi à South Lake Tahoe. L'Américain de 30 ans, deuxième de l'étape derrière Kasper Asgreen (Deceuninck - Quick-Step), compte désormais 6 secondes d'avance sur l'Italien Gianni Moscon (Ineos) et 7 sur le vainqueur d'étape danois.

Van Garderen, lauréat de la course à étapes américaine en 2013 et 2e l'année dernière, est toujours désireux de s'illustrer devant son public. "Il n'y a pas plus de pression ici qu'ailleurs mais, étant dans une équipe américaine, nous voulons nous montrer", a dit celui qui compte 16 victoires chez les pros dont une étape du Tour d'Italie en 2017.

"Evidemment je suis très motivé, comme chaque fois quand je suis ici. Il n'y a pas beaucoup d'opportunités pour les cyclistes américains de se produire dans leur pays. Mais ce n'est pas pour ça que je suis davantage stressé", a ajouté Van Garderen, avouant suivre davantage la NBA que l'actualité cycliste ces derniers jours.

Van Garderen ne s'attendait pas spécialement à prendre les commandes du général. "Maintenant que nous avons le maillot jaune, nous allons peut-être devoir courir un peu plus défensivement. Le Tour de Californie est encore long et j'ai appris par le passé que beaucoup de choses pouvaient se passer, notamment lors de l'étape vers le Mount Baldy (vendredi, NDLR). Je suis heureux de porter cette tunique jaune mais je m'attends à un âpre combat."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK