Van der Poel : "Je vais y aller à l'instinct"

Le grand favori des championnats du monde sur route s’est exprimé en conférence de presse ce vendredi. Mathieu van der Poel, avenant et disponible, a fait le job face aux très nombreux médias venus le questionner.

Le jeune coureur néerlandais assume son costume de favori. "Oui, je suis un des favoris mais il y en a d’autres qui peuvent gagner. Je suis d’accord, j’en fais partie. Ce que j’ai de plus que les autres pour gagner ? Oh, je ne sais pas, on verra dimanche. Ce sera une course très difficile avec la météo qu’on annonce. Mes qualités de cyclo-cross vont peut-être m’aider dans les descentes un peu techniques mais ce n’est pas parce que j’aime rouler dans la boue en cyclo-cross que j’aime rouler sous la pluie sur la route. Peut-être que ceux qui ont roulé les grands tours ont un avantage mais je ne suis pas certain, c’est surtout la forme du jour qui va déterminer le plus fort. Moi je me sens bien, je me suis bien préparé pour cette course, j’ai tout fait de manière juste. Je ne peux pas faire plus".

"Je n’ai pas peur de la longueur, j’ai déjà fait des distances comme ça. Normalement je suis assez fort pour aller jusqu’au bout. L’équipe belge n’est pas la seule équipe forte. Les Italiens sont aussi très forts, beaucoup de coureurs peuvent gagner. Est-ce que je suis allé chercher des conseils pour mon premier mondial sur route chez les Élites ? Non, je suis assez malin pour faire ma propre course. C’est difficile de prédire ce qu’il va se passer dimanche. Je vais y aller à l’instinct, je cours toujours comme ça", explique van der Poel.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK