Van der Poel efface trois ans de frustration aux Mondiaux, Van Aert 2e devant Aerts

Grandissime favori, Mathieu van der Poel n'a pas déçu cette année et est devenu champion du monde de cyclocross pour la deuxième fois de sa carrière. Sur le circuit de Bogense, au Danemark, le Néerlandais a dominé la concurrence comme il l'a fait dans les différentes épreuves cette saison.

Surpuissant, le coureur de 24 ans a largement devancé ses deux principaux adversaires Belges: le triple tenant du titre Wout van Aert et le vainqueur de la Coupe du monde Toon Aerts.

Van der Poel courait après ce sacre mondial depuis 2015 et son succès à Tabor. Il avait entre-temps cédé le maillot arc-en-ciel à Van Aert. Mais contrairement aux trois dernières années, le petit-fils de Raymond Poulidor n'a connu ni problème technique ni problème physique.

Déjà vainqueur 26 fois cette saison, il a ajouté un 27e bouquet - le 21e consécutif et sans aucun doute le plus prestigieux - à une saison déjà exceptionnelle. 

Dès le premier tour - qu'il a roulé en tête de peloton d'un bout à l'autre - van der Poel a montré qu'il était dans un bon jour. Il est ensuite rentré dans les rangs avant de faire exploser le groupe de tête en fin de troisième tour. Il a alors exploité une erreur technique du vainqueur de la Coupe du monde Toon Aerts pour s'isoler et obliger Van Aert à réagir.

Le champion du monde a brillamment répondu en revenant dans le sillage de son grand rival après un tour. Les deux hommes sont restés ensemble une boucle supplémentaire. Van der Poel a ensuite placé une seconde attaque et creusé un écart significatif suite à une erreur technique de Van Aert.

Cette fois-ci, le champion belge n'a rien pu faire. Il a rapidement accumulé les secondes de retard et vu Toon Aerts revenir dans sa roue à deux tours de la fin. Le champion de Belgique et vainqueur de la Coupe du monde a même pris quelques dizaines de mètres d'avance mais un dérapage d'abord et une chute ensuite ont ouvert la porte de la deuxième place à Van Aert.

Entre-temps, Van der Poel a savouré dans le dernier tour et coupé la ligne d'arrivée en larmes. Il terminera finalement avec 16 secondes d'avance sur Van Aert et 25 sur Aerts. Michael Vanthourenhout est 4e à 50 secondes et Laurens Sweeck 5e à 1:01

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK