Van Avermaet a dû freiner quand Alaphilippe et Van Aert ont accéléré

Greg Van Avermaet
Greg Van Avermaet - © DIRK WAEM - BELGA

Greg Van Avermaet (CCC Team) a terminé huitième et deuxième Belge de Milan-Sanremo samedi. Lorsque Julian Alaphilippe et Wout van Aert ont entamé leur raid victorieux sur le Poggio, le champion olympique a dû freiner pour ne pas tomber.

Van Avermaet était satisfait de la manière dont il avait terminé cette course de plus de 300 kilomètres. "Ça s'est bien passé. J'ai eu un bon sentiment pendant toute la course. Dans les montées, je pouvais suivre les meilleurs. Mais quand les deux sont partis sur le Poggio, nous avons failli tomber, alors j'ai dû freiner. Après cela, j'ai essayé de combler l'écart dans le vent tout le temps, mais je ne suis pas parvenu à m'approcher davantage".

Van Avermaet n'y voyait pourtant pas une excuse. "Je suis un peu déçu, mais je pense que les deux plus forts coureurs étaient devant. Ils méritent d'être sur le podium. Dans une situation comme celle du Poggio, où l'on est parmi les meilleurs, tout doit aller à cent pour cent, mais il aurait été aussi difficile de suivre le duo si je n'avais pas dû freiner. J'espérais revenir, mais ils étaient tous les deux super forts. Le top 10 à Milan-Sanremo c'est pas mauvais. C'était mouvementé et très rapide, mais j'ai plus apprécié cette course que les Strade Bianche. Trois places dans le top 10 dans autant de courses: je peux me baser sur cette condition", a conclu Van Avermaet.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK