Van Aert dément les rumeurs concernant son avenir : "Je n’ai encore rien signé"

Vainqueur à Mol samedi, Wout van Aert a gardé le moral très haut en s’imposant de manière autoritaire à deux semaines des championnats du monde d’Ostende et d’un énième affrontement avec Mathieu van der Poel.

Ce sera LE rendez-vous de l’hiver dans les labourés pour notre compatriote avant de se lancer sur la saison sur route avec Jumbo-Visma. Une équipe à laquelle il est lié jusqu’à la fin de cette année 2021.

Les rumeurs autour d’un des coureurs les plus convoités du peloton vont bon train ces derniers mois. Et après celles qui l’envoyaient chez INEOS qui ont circulé il y a un mois, une prolongation chez Jumbo-Visma jusqu’en 2024 a été annoncée par La Gazzetta dello Sport.

"Ah, c’est une nouveauté manifestement", a répondu Van Aert à Sporza avant de monter sur son vélo ce samedi. "Je n’ai rien signé pour le moment, ils ont sorti une information fausse", a-t-il réagi avant d’ajouter ironiquement : "C’est sûr que je vais finir par signer quelque part. Je n’ai pas l’intention d’arrêter ma carrière".

"La neige n'était pas un problème"

Après sa victoire à Mol, Van Aert a fait le point sur ses sensations."Je m'étais bien emmitouflé car on attendait de la neige. Elle est arrivée. Pendant la course, je n'ai pas réalisé qu'il neigeait si fort. Ce n'est après, en regardant qu'autour c'était bien blanc. La neige ne me dérangeait pas. Il ne gelait pas, donc ce n'était pas un problème.

J'ai essayé plusieurs fois de mettre Laurens Sweeck sous pression dans le sable, mais à chaque fois, il revenait. A un moment donné, j'ai réussi à creuser un petit trou. C'était le signal pour moi que petit à petit je pouvais me constituer un avantage. Je suis heureux de ne pas avoir disputé tout le cross tout seul. C'était difficile surtout dans le secteur juste après la zone d'arrivée, où le vent soufflait fort entre les arbres. Je l'ai senti quand je me suis retrouvé seul en tête.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK