Une équipe chinoise avec un budget supérieur à la Sky en 2020

Objectif Tour de France 2025 ?
Objectif Tour de France 2025 ? - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Une nouvelle équipe professionnelle chinoise devrait bientôt voir le jour, avec Brian Smith (ancien manager de Dimension Data) comme manager et Shane Sutton (entraîneur de la Sky entre 2010 et 2012) qui s'occuperait du développement. Pour l'instant, ce projet est connu sous le nom de Global Cycling Project, ou GCP, et aurait pour but de développer le cyclisme en Chine avec l'objectif ambitieux d'avoir un vainqueur chinois du Tour de France en... 2025.

Interrogé par VeloNews, Tim Kay, le futur PDG de cette formation, a révélé des détails intéressants sur ses intentions. Cet ancien investisseur immobilier a ainsi déclaré que le budget de cette équipe serait... supérieur à celui du Team Sky. Pour rappel, la structure de Dave Brailsford dispose du plus large budget World Tour avec 39 millions d'euros, contre 18 millions pour son dauphin Quick-Step. "Je ne veux pas discuter du budget, mais ce sera plus grand que la Team Sky. Il sera suffisamment important pour faire venir les meilleurs coureurs du monde dès le premier jour et donner à notre équipe la chance de gagner la Grande Boucle en 2020."

Au niveau sportif, Kay veut s'inspirer du succès de la Grande-Bretagne sur les Grands Tours. Chris Sutton dirige l'équipe nationale de piste en Chine. Il veut travailler sur cette filière pour sortir des talents à l'image des Geraint Thomas, Mark Cavendish, ... qui ont fait leurs classes sur le tour de vélodrome. En tout cas, ce projet représenterait un grand pas pour un pays qui ne compte qu'un coureur dans une équipe du WorldTour, Mei-Yin Wang qui évolue chez Bahrain-Merida. "A l'heure actuelle, il n'y a pas encore de réelle transition entre la Chine et l'Europe afin que les coureurs puissent devenir cyclistes professionnels. Pourquoi les équipes européennes ouvriraient-elles d'ailleurs les portes à un coureur chinois? Nous travaillerons sur ce point. Il y a beaucoup d'excellents coureurs en Chine."

Rendre le cyclisme plus fort

Pour réaliser son projet, Tim Kay a observé le mode de fonctionnement économique du cyclisme. Il en a tiré ses conclusions. "Je me suis plongé dans la manière dont l'UCI fonctionnait et comment les équipes dirigeaient leurs modèles commerciaux. Team Sky est gérée comme une entreprise coopérative, ils font les choses correctement, mais beaucoup sont gérés de manière beaucoup plus souple sans structure, fondations et stratégie commerciale". Il désire donc construire un projet cycliste de manière à attirer les sponsors sur le long terme. "J'ai ensuite imaginé comment construire une équipe du WorldTour avec une stratégie commerciale avec retour sur investissement et un modèle stable sur le long terme. Je sais comment les Chinois veulent investir leur argent."

Par exemple, Kay envisage d’offrir des opportunités d’investissement, telles que des hôtels sur le thème du vélo, des développements privés de luxe dans des centres-villes et des centres sportifs en Chine. Les bénéfices permettraient aux investisseurs de financer l'équipe. "Je ne suis pas juste un homme d’affaires, mais je suis ici pour le cyclisme. Je n’essaie pas de créer un monde différent, mais de faire du cyclisme un espace positif permettant aux équipes de WorldTour d’obtenir plus de sponsoring de grandes marques et de devenir une opportunité viable pour les grandes marques d’investir avec une stratégie à long terme."

Tim Kay ne souhaite pas créer une équipe cycliste dominant toutes les autres. Il veut que sa stratégie serve d'inspiration aux concurrents. "Nous aurons des modèles d’investissement, nous voulons les ouvrir dans les années à venir aux autres équipes du WorldTour. Je veux rendre le cyclisme plus fort" termine-t-il.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK