Un week-end cycliste entre confirmations, promesses et déceptions

Un week-end cycliste entre confirmations, promesses et déceptions
Un week-end cycliste entre confirmations, promesses et déceptions - © Tous droits réservés

La saison cycliste belge a débuté ce week-end avec l'enchainement Nieuwsblad / Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Un week-end d'ouverture qui permet déjà de faire un premier bilan sur l'état de forme des principaux protagonistes. Entre confirmations, promesses et déceptions, RTBF.be/sport vous propose de faire le point.

2 jours de course, 10 heures sur le vélo. Cela peut paraître peu pour déjà faire un bilan. Pourtant, certaines leçons peuvent déjà être tirées en fonction du déroulement des courses.

Van Avermaet et Sagan au rendez-vous

Ils ont ébloui ce premier week-end, Peter Sagan et Greg Van Avermaet ont répondu complètement aux attentes. Le premier a réalisé le doublé sur le Nieuwsblad en battant le deuxième, comme l'année dernière. Sagan a pris sa revanche le lendemain en enlevant Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Un duel attendu qui risque de durer durant toutes les classiques pavées de ces prochaines semaines.

Un troisième larron s'est invité au festin: Sep Vanmarcke a fait jeu égal avec les deux vainqueurs du week-end. La forme affichée par le Belge samedi (il n'était pas inscrit dimanche) montre qu'il a largement les capacités pour s'immiscer dans le duel annoncé entre Van Avermaet et Sagan.

Il est aussi intéressant de voir que les principaux protagonistes qui se sont mis en évidence étaient clairement les leaders de leur formation. Peter Sagan chez Bora, Sep Vanmarcke chez Cannondale, Greg Van Avermaet chez BMC, Jasper Stuyven chez Trek,... autant de coureurs dont les coéquipiers étaient attachés à les placer dans les meilleures conditions.

Quick-Step dans le flou

Annoncée une nouvelle fois parmi les équipes à battre, Quick-Step repart du week-end d'ouverture belge avec un sentiment plus que mitigé. Certes, les coureurs de Patrick Lefevere se sont montrés à différentes occasions mais jamais en position d'influer réellement sur la course. Victimes de malchance (une grosse chute a annihilé leurs espoirs avant le Taaienberg samedi) sur le Nieuwsblad, Philippe Gilbert et Zdenek Stybar ont couru à contretemps. Niki Terpstra a pris une anonyme 51ème place, Tom Boonen a été contraint à l'abandon. Rien d'alarmant pour Quick-Step mais l'équipe n'a pas pu se jauger correctement.

Dimanche, sans Boonen, victime d'ennuis physiques, c'est Matteo Trentin qui s'est mis le plus en avant pour Quick-Step, partant dans la bonne échappée (avec Stuyven, Sagan, Benoot et Rowe) et terminant dernier du groupe lors du sprint. Un week-end à oublier pour les hommes de Patrick Lefevere.

Le constat est sensiblement le même chez Lotto. Pris dans la chute samedi, les leaders de l'équipe belge n'ont pu se tester dans le Taaienberg et on regardé de loin le trio Van Avermaet/Sagan/Vanmarcke se disputer la victoire. Jurgen Roelandts est le premier a avoir bouclé le Nieuwsblad, à la 15ème place. Dimanche, Lotto s'est mis plus en évidence, avec le même Roelandts présent dans l'échappée du jour et Tiesj Benoot 4ème sur la ligne.

Les jeunes pousses sont bien présentes

Plusieurs jeunes coureurs se sont mis en évidence ce week-end. samedi, la première réelle attaque du Nieuwsblad a été l'oeuvre de Jasper Stuyven. Le Belge a fait exploser le groupe des favoris, emmenant dans sa roue les favoris Greg Van Avermaet et Peter Sagan. Piégé quelques kilomètres plus loin, le coureur de 24 ans a pris la 8ème place finale. Dimanche, c'est à nouveau lui qui est à l'origine de l'échappée décisive dans Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Partant seul à 27 kilomètres de l'arrivée avec pour ambition de réaliser le même coup qu'en 2016 (victoire en solitaire), il a été rejoint par 4 coureurs et a pris finalement la deuxième place au sprint derrière Peter Sagan. Avec une 8ème place samedi et la deuxième marche du podium dimanche, il est donc l'un des coureurs les plus réguliers du week-end.

Piégé samedi dans la chute, Tiesj Benoot a été contraint à l'abandon. Le Belge a montré qu'il était bien en forme le lendemain, en effectuant le "jump" entre le groupe des favoris et le trio de tête (Stuyven, Sagan, Trentin), situé quelques dizaines de secondes devant. 4ème de la course au final, le coureur Lotto a prouvé qu'il faudra compter sur lui dans les prochaines semaines.

Parmi les autres jeunes coureurs, Edward Theuns, Stefan Kung et Gianni Moscon se sont aussi montrés à différentes occasions.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK