Yves Lampaert remporte Les Trois Jours de la Panne au terme d'un nouveau numéro du Wolfpack

Yves Lampaert (Deceuninck Quick-Step) s’est imposé sur Les Trois jours de Bruges – La Panne au terme d’une course exigeante et raccourcie en raison du vent particulièrement fort. Le Wolfpack a encore joué un fameux numéro en fin de course en plaçant trois coureurs parmi les hommes de tête et en roulant très fort. Declerq termine deuxième, Merlier troisième.

Mathieu Van Der Poel n’a pas pu se mêler à la bataille finale en raison d’une chute importante à 17 kilomètres de la fin. 


► Lire aussi : Jolien D'Hoore déclassée, Lorena Wiebes remporte les Trois jours de La Panne dames


Un groupe de 15 hommes aborde les trente derniers kilomètres. Dans les vingt derniers, ça roule de plus en plus fort et ce groupe s'amincit petit à petit.

Une chute de Mathieu Van der Poel à 17 kilomètres de l’arrivée l'empêche de se mêler à la bataille finale. Il fait une belle cabriole et semble un peu sonné dans le ravin, mais il est bien conscient. Il se remet d’ailleurs sur ses pieds pour rassurer tout le monde.

Deceuninck Quick Step est de nouveau très impressionnant. Alors que des petites attaques commencent à voir le jour, sans grand succès avant une belle accélération placée par Lampaert. Qui peut partir tout seul à 7 kilomètres de la ligne d’arrivée, cette attaque est victorieuse puisqu'il s'impose ! 

Au palmarès de cette épreuve qui devait initialement se tenir au printemps, Lampaert succède à Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK