Toutes les réactions après Liège-Bastogne-Liège

Le podium de Liège-Bastogne-Liège 2013 (de gauche à droite : Rodriguez (2e), Martin (1er), Valverde (3e))
Le podium de Liège-Bastogne-Liège 2013 (de gauche à droite : Rodriguez (2e), Martin (1er), Valverde (3e)) - © Belga

Découvrez ici toutes les réactions après la victoire de Daniel Martin dans Liège-Bastogne-Liège 2013.

Daniel Martin vainqueur de l'édition 2013

"Je ne peux pas y croire", a déclaré Daniel Martin. "L'équipe m'a protégé toute la journée à la perfection. Tout ce que Ryder (Hesjedal) a fait ! Quand j'ai vu l'attaque de Rodriguez, je n'ai pas eu le choix. J'aurais préféré le faire plus tard mais je devais y aller. Ensuite, je ne pouvais pas prendre le risque du sprint. Mais j'étais confiant après l'avoir rejoint", a déclaré Martin, qui s'était classé 4e de la Flèche Wallonne mercredi.

Deuxième du Tour de Lombardie 2011, l'Irlandais avait pris la 5e place de la Doyenne l'an passé.

Philippe Gilbert (7e)

"J'avais une chance, mais il m'a manqué quelques pour cent pour suivre les meilleurs, ça a fait toute la différence. J'ai couru assez juste, mais avec ces quelques pour cent en moins, je ne pouvais pas jouer la victoire. C'est la course", a déclaré Philippe Gilbert au micro de la RTBF. "Ces dix jours en Belgique, c'était vraiment un grand moment. L'expérience humaine était énorme".

Marc Sergeant (Directeur sportif Lotto-Belisol)

John Lelangue (Directeur sportif BMC)

Valerio Piva (Directeur sportif Katusha)

Jelle Vanendert (18e)

"La conclusion est simple: je n'étais pas assez bon pour être dans la finale. "Il n'y a pas d'excuses. Ils n'ont pas pris une grosse avance. J'espérais qu'ils n'allaient pas accélérer devant et que nous aurions pu encore revenir, mais cela n'a pas été le cas", a dit le Limbourgeois Jelle Vanendert.

Joaquin Rodriguez

"Je pense que j'ai fait une course presque parfaite, grâce aussi à l'équipe", a déclaré l'Espagnol de Katusha, 2e de la Doyenne. "Nous avons suivi une stratégie intelligente et nous avons fait de notre mieux pour gagner. J'ai attaqué où il fallait mais Martin a pu me rejoindre sans tarder et me dépasser dans les dernières centaines de mètres. Au début, j'ai cru que c'était Scarponi qui était en chasse, donc je pensais avoir mes chances au sprint. Mais quand j'ai réalisé que c'était Martin, il allait très fort et j'ai compris qu'il me battrait. C'est un très bon résultat pour moi et pour l'équipe. Quoi qu'il en soit, je pense que moi et l'équipe ont pris un très bon résultat ici. Maintenant, je vais me reposer un peu puis préparer le Tour de France, mon prochain objectif", a conclu le vainqueur de la Flèche Wallonne 2012.

J.Helguers avec Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK