Tour du Luxembourg : Ulissi s'impose au Général, De Gendt 3e et Wellens 4e

Tour du Luxembourg : Kron gagne la dernière étape, Ulissi le Général
Tour du Luxembourg : Kron gagne la dernière étape, Ulissi le Général - © Tous droits réservés

Andreas Kron (Riwal Securitas Cycling Team) a remporté la 5e et dernière étape du Tour du Luxembourg. Le Danois a devancé l’Italien Diego Ulissi (UAE, Team Emirates) qui se "console" avec la victoire au classement général.

Jan Bakelants, 4e, et Aimé De Gendt, 7e, les deux coureurs de Circus-Wanty Gobert ont terminé dans le Top 10 du jour. Baptiste Planckaert a gagné le maillot (vert) du meilleur grimpeur.

Cette étape a été marquée par un nouvel incident en matière de sécurité et un événement plus cocasse. Malgré les protestations des coureurs et la décision des organisateurs de renforcer la sécurité, le peloton a croisé la route d’un camion. Dans un registre plus léger, Santiago Buitrago (Bahrain-McLaren) a cru s’imposer. Mais il a levé les bras un tour trop tôt.

La cinquième et dernière du Tour du Luxembourg, disputée samedi entre Mersch et Luxembourg, a connu plusieurs mouvements qui ont tous été contrôlés par l'équipe du maillot jaune Italien Diego Ulissi (UAE), deuxième du sprint du jour et vainqueur final de l'épreuve.

L'échappée matinale a été vite concrétisée. Onze hommes se sont portés à l'avant de course après le départ à Mersch: Tony Gallopin et Lawrence Naesen (AG2R), Miles Scotson (Groupama-FDJ), Dylan Sunderland (NTT), Jon Irisari Rincon (Caja Rural), Xandro Meurisse (Circus-Wanty Gobert), Evaldas Siskevicius (Nippo Delko Provence), Lucas Eriksson et James Shaw (Riwal Readynez), Laurent Picon (Arkea-Samsic) et Baptiste Planckaert (Bingoal-WB) parti en reconquête du maillot vert du meilleur grimpeur.

Trois coureurs, Tom Wirtgen (Bingoal-WB), Juan Fellipe Osorio (Burgos-BH) et Colin Stüssi (Vorarlberg), ont effectué la jonction avec la tête de course à 65 kilomètres du but, alors qu'à l'arrière une chute causée par un camion roulant à contre-sens provoquait la chute de plusieurs coureurs dans le peloton.

Meurisse a faussé compagnie à l'échappée dans la côte de Bourscheid pour une éphémère escapade d'une dizaine de kilomètres. Les difficultés non répertoriées du parcours ont provoqué des mouvements dans le groupe de tête réduit à sept unités derrière Tony Gallopin. On a ensuite vu Fred Wright (Bahrain-McLaren) et de John Degenkolb (Lotto-Soudal) prendre l'initiative devant un peloton emmené, entre autres, par l'équipe UAE Team Emirates du maillot jaune Diego Ulissi.

Le regroupement général s'est produit dans la première des trois ascensions de la côte du Pabeierbierg (800 mètres à 9,4 pour-cent en moyenne), à 10 kilomètres du but. Le peloton s'est alors rapidement morcelé en plusieurs parties. Après la fausse arrivée du Colombien Santiago Buitrago Sanchez (Bahrain), qui avait oublié un tour de circuit, on a assisté au succès au sprint du Danois Andreas Kron (Riwal Securitas) devant l'Italien Diego Ulissi (UAE Team Emirates) qui a remporté le classement final. Il devance de 25 secondes le Norvégien Markus Hoelgaard (Uno-X). Les Belges occupent les places d'honneur: Aimé De Gendt (Circus-Wanty Gobert) est troisième, Tim Wellens (Lotto Soudal) quatrième et Jan Bakelants (Circus-Wanty Gobert) sixième.

Au Général, Ulissi, vainqueur de la 1ère et de la 4e étape, s’impose avec 25 secondes d’avance sur le Norvégien Markus Hoelgaard. Aimé De Gendt complète le podium à 27 secondes. Tim Wellens (Lotto-Soudal) prend la 4e place pour son retour à la compétition. Jan Bakelants se classe lui 6e.

Diego Ulissi est le 6e coureur italien à s'imposer au Tour du Luxembourg après Davide Boifava (1969), Maximilian Sciandri (1993), Alberto Elli (1996, 2000), Matteo Carrara (2010) et Andrea Pasqualon (2018). Ulissi a succédé à l'Espagnol Jesus Herrada au palmarès de la course luxembourgeoise.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK