Tour des onze villes : Une classique de retour après une longue absence

Tiesj Benoot
Tiesj Benoot - © YUZURU SUNADA - BELGA

Le 18 juin prochain aura lieu le Tour des onze villes (1.1), qui démarrera depuis la Grand Place de Bruges. Après près de trente ans d'absence, cette course est à nouveau au calendrier cycliste international. "Les hommes forts se battront pour la victoire finale", a déclaré Christophe Impens de la société Golazo, organisateur de la course, lors d'une conférence de presse ce mardi à l'Hôtel de ville de Bruges.

"L'ADN de ce Tour des onze villes 2017 sera un mélange de vent et de secteurs pavés. Certains secteurs, peu entretenus, devraient rendre la course très sélective. Les chances de voir la course se terminer au sprint sont assez faibles car les plus forts vont tenter de s'échapper. Je pense, entre autres, à Mathieu van der Poel, Tiesj Benoot, Guillaume Van Keirsbulck, Timothy Dupont ou encore Wout van Aert", a ajouté Impens.

Le départ officieux de la course, longue de 199,4 kilomètres, sera donné sur la Grand Place de Bruges. Le peloton passera ensuite par Oostkamp, Wingene, Tielt, Ardooie, Ingelmunster, Izegem, Roulers, Hooglede, Staden, Houthulst, Dixmude, Nieuport, Middelkerke, Gistel, Le Coq et Zuienkerke. Le peloton retournera ensuite vers Bruges. Après un nouveau passage sur la Grand Place, un circuit local de 16,6 kilomètres sera parcouru deux fois. L'arrivée est prévue vers 16h30 sur Buiten Kruisvest.

La course a été disputée entre 1943 et 1989. "Nous voulions ramener cette manifestation à la vie. Bruges est une ville cycliste et nous allons organiser un grand événement cycliste le weekend du 17-18 juin", a déclaré le bourgmestre brugeois Renaat Landuyt.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK