Tour des Flandres et Paris-Roubaix, Tom Boonen est né avec un pavé sous les roues

Tom Boonen
Tom Boonen - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Une page du cyclisme belge va se tourner ce dimanche lors de Paris-Roubaix avec la retraite annoncée de Tom Boonen. A cette occasion, RTBF.be/sport vous propose en cette fin de semaine de revivre quelques unes de courses qui ont marqué la carrière de Tornado Tom. Ce jeudi: focus sur ses victoires dans les courses pavées.

Si il ne faut pointer qu'un coureur belge dans les 15 dernières années, un seul coureur spécialiste des courses pavées, ce serait lui: Tom Boonen. Le Belge a écrit en 15 ans les plus belles lignes de son palmarès sur ces routes difficiles, inlassablement frappées par le vent et la pluie. Il a aussi participé à l'histoire de ces courses mythiques, où stratégie, efforts physiques et courage s'entremêlent.Sa légende, Tom Boonen l'écrit presque dès ses premiers tours de roues professionnels. Passé pro en 2002, il signe directement un podium sur Paris-Roubaix, terminant 3ème, et se montre ainsi à la face du monde.

A l'époque chez US Postal, il signe directement chez Quick Step, qui voit en lui un futur grand champion. Le natif de Mol prend le temps de s'aguerrir au sein de l'équipe de Patrice Lefevere. Après une année d'adaptation, il remporte ses premières grandes courses et réalise le triplé Grand Prix E3/Gand-Wevelgem/ Grand Prix de l'Escaut en 2004 mais ne se classe que 26ème du Tour des Flandres et 9ème de Paris-Roubaix.

Ses premiers grands monuments, il se les offre en 2005, de manière étincelante. Tom Boonen réalise, juste après avoir remporté le Grand Prix de l'E3, le doublé Tour des Flandres/Paris-Roubaix. Deux ans après Peter Van Petegem, qui l'avait accompli en 2003, il devient le 9ème coureur de l'histoire à signer cet exploit.

Et on ne devient pas un grand champion sans grand rival. Le duel qui a opposé Tom Boonen au Suisse Fabian Cancellara a fait tout le sel des classiques pavées entre 2005 et 2016. 11 années de rivalité qui ont poussé les deux coureurs à aller plus loin, à se surpasser. Forcément, cette rivalité a privé l'un des deux coureurs de dominer outrageusement les classiques flandriennes. Mais cela n'a pas tout de même pas empêché Boonen de remporter Kuurne-Bruxelles-Kuurne trois fois (record), le Grand Prix de l'E3 cinq fois (record) et Gand-Wevelgem trois fois (record). Mieux, Tornado Tom est aussi le recordman de victoires sur le Tour des Flandres (2005, 2006, 2012) et Paris-Roubaix (2005, 2008, 2009, 2012).

> Revoir les vidéos du Grand Prix de l'E3
> Revoir les vidéos de Gand-Wevelgem
> Revoir les vidéos du Tour des Flandres
> Revoir les vidéos de Paris-Roubaix

Son année 2012 est la plus aboutie, avec un quadruplé Gand-Wevelgem - Grand Prix E3 - Tour des Flandres - Paris Roubaix. Au final, seul le Circuit Het Nieuwsblad manque au palmarès du Belge.

Dans quelques jours, Tom Boonen va prendre sa retraite. Avec lui, le cyclisme du XXIème siècle va perdre son plus beau palmarès sur les courses pavées. Mais avant ça, il lui reste le dernier défi de sa carrière professionnelle: Asseoir son palmarès exceptionnel avec un cinquième pavé à Roubaix. Il rentrerait un peu plus dans le panthéon du cyclisme.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK