Tour de Turquie : José Diaz s'impose au sommet du Gögübeli et prend le maillot de leader à Cavendish

José Manuel Diaz (Team Delko) s’est imposé jeudi après-midi lors de la 5e étape reliant Kemer au sommet de Göğübeli (12,1 km à 6,3%) à Elmali. Il devance Jine Vay (Alpecin-Fenix) et Eduardo Sepuvelda (Androni Giocattoli-Sidermec) lors de cette étape propice aux grimpeurs.

Après quatre étapes qui se sont jouées au sprint massif, et lors desquelles un certain Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) s’est imposé à trois reprises, l’arrivée de la 5e étape se jouait ce jeudi au sommet du Göğübeli à Elmali. Avant cela, deux ascensions répertoriées de 8,8 kilomètres à 2,8% et de 17,2 kilomètres à 4,9% étaient à gravir.

A environ un kilomètre et demi de l’arrivée, Anthon Charmig (Uno-X Pro Cycling Team) a attaqué avec Merhawi Kudus (Astana-Premier Tech) dans sa roue, mais le Danois était plus fort et l’a déposé pour tenter d’aller chercher sa première victoire professionnelle. C’était sans compter sur Vay, Diaz et Sepuvelda qui sont revenus et ont repris le coureur de 23 ans à seulement quelques centaines de mètres de l’arrivée.

Le sprint était alors lancé entre les trois plus costauds et c’est finalement José Diaz qui s’est montré le plus fort devant Jine Vay et Eduardo Sepuvelda. Au classement général, le podium est le même, Diaz possède quatre petites secondes sur Vay et six sur Sepuvelda.

Vendredi, les coureurs prendront le départ de l’avant-dernière étape à Fethiye pour rejoindre Marmaris sur un parcours long de 129,1 kilomètres et avec deux ascensions répertoriées. Il ne faudra toutefois pas sous-estimer les autres bosses non répertoriées qui devraient promettre une nouvelle bagarre entre grimpeurs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK