Roelandts nouveau leader en Suisse, Sagan remporte l'étape

Roelands nouveau leader en Suisse, Sagan remporte l'étape
2 images
Roelands nouveau leader en Suisse, Sagan remporte l'étape - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Le champion du monde slovaque Peter Sagan (Tinkoff) a remporté la 2e étape du Tour de Suisse dimanche à Baar au terme de laquelle le Belge Jürgen Roelandts (Lotto) a repris le maillot jaune au Suisse Fabian Cancellara pour une seconde.

Profitant d'une cassure en tête du peloton à 500 m de l'arrivée, Sagan a pris le meilleur au sprint au terme des 187,6 km sur un petit groupe dans lequel figurait Roelandts mais pas Cancellara, qui a coupé la ligne avec 3 secondes de retard.

Cancellara, vainqueur du prologue samedi, a perdu le maillot jaune pour 1 seconde au profit de Roelandts, son dauphin la veille. L'Australien Luke Durbridge (Orica) conserve la 3e place.

Jürgen Roelandts (Lotto-Soudal) est le nouveau leader du Tour de Suisse avec une seconde d'avance sur Fabian Cancellara.

"Je suis heureux de porter ce maillot de leader de ce Tour de Suisse. Lors du sprint intermédiaire, j'ai tenté de le prendre. C'était tout juste, mais Cancellara a été un peu plus rapide et a empoché une seconde de plus. Dans le sprint, il y a heureusement eu un trou et j'ai pu lui ravir le maillot dans son propre pays. C'est quand même spécial."

"Le final a été très dur. Dans la première partie de la course, nous nous sommes tenus à l'écart puisque Trek a contrôlé l'échappée. Dans le dernier tour, la pluie a fait son apparition et nous avons pris les devants. Il y a eu plusieurs chutes et par chance, nous avons été épargnés par les incidents. A la fin, le peloton s'est scindé sans que je sois au courant. Je voulais prendre les avants-postes en vue du sprint sans penser à la victoire. J'étais trop fatigué. Grâce à une cassure dans le peloton, j'ai terminé cinquième, ce qui m'a quand même permis de prendre le maillot. Je tiens à remercier mes coéquipiers pour leur soutien. Jelle Vanendert a beaucoup roulé en tête et Tiesj Benoot m'a bien piloté. Nous n'allons certainement pas abandonner facilement ce maillot, mais à partir du mercredi, ce sera vraiment très difficile".

"C'est la deuxième fois dans ma carrière que je porte le maillot de leader d'un tour. La première fois, c'était au Tour de Pologne en 2009, après ma victoire dans la 3e étape. J'aurais bien voulu à nouveau endosser le maillot après un succès d'étape mais je profite de ce moment."

Le profil de l'étape

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK