Tour de Romandie : Deux échappées en deux jours, Kobe Goossens endosse le maillot de meilleur grimpeur en baroudeur

Kobe Goossens a endossé le maillot de meilleur grimpeur du Tour de Romandie au terme d’une quatrième étape éprouvante à cause d’une météo exécrable (pluie, froid glacial). Notre jeune compatriote a été chercher les points en partant une fois de plus à l’offensive.


►►► À lire aussi : Le classement général
►►► À lire aussi : Goosens disputera son premier Giro avec De Gendt et Vanhoucke


Kobe Goossens a encore impressionné par sa combativité. Pour la deuxième journée consécutive, il s’est glissé dans l’échappée.

Après avoir été le dernier coureur à résister ce vendredi, il a, à nouveau, tenté sa chance. Et il fallait du caractère pour le faire quand on connaissait le menu (plus de 4000 m de dénivelé positif) et surtout la météo annoncée.

Quatrième à 13 points de Joël Suter, le Louvaniste avait un objectif clair en tête : emmagasiner les points. C’est ce qu’il a fait. Et au sommet de Seun, quatrième des cinq difficultés du jour, il était assuré de s’emparer de la tunique du Suisse. Mission accomplie. Le 24e de la dernière Vuelta s’est ensuite accroché dans le groupe de tête jusqu’à l’accélération du duo Cort Nielsen-Petilli dans la dernière ascension. Finalement tous les échappés sont repris et Michael Woods a fait coup double au sommet à Thyon 2000 après un final dramatique pour Geraint Thomas.

Le dernier belge à avoir remporté ce classement n’est autre que Thomas De Gendt, l’équipier de Kobe Goossens. C’était en 2018.

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK