Haig empoche la 6e étape polonaise, Dylan Teuns nouveau leader

Dylan Teuns
2 images
Dylan Teuns - © LUC CLAESSEN - BELGA

L'Australien Jack Haig (Orica-Scott) a remporté la 6e étape du Tour de Pologne, disputée entre Wieliczka et Zakopane sur 189 km, jeudi. Jack Haig s'est imposé en solo, avec 51 secondes d'avance sur le Néerlandais Wout Poels (Sky), 2e, et le Luxembourgeois Bob Jungels (Quick Step-Floors), 3e. Dylan Teuns (BMC) en profite pour récupérer son maillot de leader au classement général.

Le Néerlandais Antwan Tolhoek échappé depuis le début de l'étape avait reçu la compagnie de l'Australien Rob Power (Orica-Scott) à une cinquantaine de kilomètre du but. Power a poursuivi seul à 36 km de l'arrivée au fil des difficultés de la journée (5 montées catégorisées au total) avec une trentaine de secondes d'avance sur le peloton qui se regroupait ensuite. Mais un peloton qui s'est décanté au fil de l'avant-dernière difficulté de la journée avec un groupe de 14 coureurs en tête à 20 km de l'arrivée.

Jack Haig a tenté ensuite sa chance. L'Australien, 23 ans, a tenu bon pour remporter le plus beau succès de sa carrière, sa première victoire professionnelle. Virtuel leader après le décrochage du Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), Dylan Teuns (BMC) a tenu bon pour terminer 12e et récupérer une tunique qu'il a déjà portée en début de tour.

Maxime Monfort (Lotto-Soudal) a lui du céder son maillot de grimpeur à Tolhoek.

La 7e et dernière étape conduira le peloton de Bukovina resort à Bukowina Tatrzanska sur 132,5 km vendredi.

"Je suis fatigué, comme tout le monde", précise Teuns

"C'était une étape vraiment difficile", a avoué Dylan Teuns. "Je suis fatigué, comme tout le monde je pense. L'équipe a fait un travail fantastique. C'est génial de bénéficier d'autant de confiance. Quand tes équipiers sont prêts à mettre le tempo pour toi, tu le sens. Beaucoup de coureurs ont du lâcher prise assez tôt. Sagan aussi. On s'est retrouvé à 14 à l'avant. Le but était de durcir l'allure et cela a réussi. Porter le maillot de leader, cela fait toujours plaisir, mais cela coûte aussi de l'énergie. Les dix premiers sont encore très proche avant la dernière étape. Il faudra être prêt demain."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK