Tour de Belgique : Mark Cavendish lève les bras sur la dernière étape, Evenepoel remporte le classement général

Comme prévu au vu du profil, la dernière étape du Tour de Belgique s’est jouée au sprint et c’est Mark Cavendish qui a levé les bras. Pas inquiété, Remco Evenepoel remporte le classement général.

Pour cette dernière étape, le Tour de Belgique offrait un profil plat pour les 178,7km entre Turnhout et Beringen. Sans réelle difficulté au programme, un sprint massif est donc attendu.

Un groupe de cinq se détache rapidement et va passer la journée en tête avec en son sein le Belge Jordy Bouts (BEAT Cycling), le Français Cyril Lemoine (B&B Hotels) et les Néerlandais Corné Van Kessel (Intermarché – Wanty -Gobert Matériaux), Ryan Kamp (Pauwels Sauzen - Bingoal) et Piotr Havik (BEAT Cycling).

A 15km de l’arrivée, ils ne sont plus que deux à l’avant (Bouts et Lemoine) et le peloton se rapproche de plus en plus. Les deux coureurs font un beau baroud d’honneur mais ne jouent plus la gagne.

Le vainqueur est dans le peloton et un le sprint massif attendu va bien avoir lieu. Comme la veille, Remco Evenepoel se met en tête de peloton pour travailler pour Mark Cavendish.

Les trains de Deceuninck – Quick-Step et Lotto Soudal sont bien en place à l’avant du peloton. Et c’est finalement la bande des tuniques bleues qui emmène le mieux son sprinteur et Mark Cavendish est le plus rapide. Il devance Merlier et Ackermann.

Après l’avoir remporté en 2019, Remco Evenepoel remporte donc une nouvelle fois le Tour de Belgique. Son équipier Yves Lampaert termine deuxième et l’étonnant Gianni Marchand de l’équipe Tarteletto – Isorex termine sur la troisième marche du podium.


►►► À lire aussi : Cavendish, vainqueur sur le Tour de Belgique : "Dans la roue de Morkov, même moi je peux gagner"

►►► À lire aussi : Remco Evenepoel, content et altruiste "je ne suis pas le roi, j’ai aidé mon coéquipier"


Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK