Dumoulin quitte le mouvement pour un cyclisme crédible... pour 2 raisons

Tom Dumoulin
Tom Dumoulin - © ROBIN VAN LONKHUIJSEN - AFP

Tom Dumoulin a renoncé à son adhésion personnelle au MPCC, le mouvement pour un cyclisme crédible. Le Néerlandais de 29 ans membre de l'équipe Jumbo-Visma ne comprend pas comment le mouvement n'ait rien fait contre la poursuite de Paris-Nice en mars dernier alors que la crise du coronavirus frappait la France.

"J'aime leurs idées, ils s'efforcent de rendre le sport plus propre et ne pensent pas que les règles officielles en matière de dopage soient assez strictes", a déclaré Dumoulin au site de WielerFlits. Le vainqueur du Giro 2017 n'est pas satisfait du déroulement des événements à Paris-Nice. "À mon avis, cette course n'aurait pas dû avoir lieu. Il y a eu cette épidémie de coronavirus et il y avait déjà de gros problèmes en France. Le MPCC n'a rien dit à ce sujet".

Dumoulin ne comprend pas. "Le mouvement prétend être là pour la santé des coureurs, mais rouler Paris-Nice, à l'époque le risque sanitaire numéro 1, leur convenait. Puis ils ont inventé l'histoire selon laquelle l'utilisation de cétones (une source d'énergie liquide autorisée) est très dangereuse. Notre équipe utilise des cétones, donc c'est un peu hypocrite de ma part de rester membre, mais j'ai aussi pensé que c'était une attitude hypocrite du MPCC".

Son équipe Jumbo-Visma n'est pas non plus membre du MPCC.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK