Tirreno-Adriatico : Comme un grand Tour, avec l'oeil sur Froome

Froome : "Je suis heureux d'être là"

Avec des coureurs du calibre de Tom Dumoulin, Romain Bardet, Vincenzo Nibali et surtout Chris Froome, qui se sait encore plus scruté depuis son contrôle antidopage anormal lors du Tour d'Espagne, Tirreno-Adriatico aura à partir de mercredi des airs de grand Tour.

Au départ du traditionnel chrono par équipes de Lido di Camaiore, on retrouvera en effet tout le podium du dernier Tour de France (Froome, Rigoberto Uran, Bardet), et les deux tiers de ceux du Giro (Dumoulin 1er et Nibali 3e) et de la Vuelta (Froome 1er et Nibali 2e).

Il y aura d'autres grands noms, tous plus ou moins candidats à la victoire finale mardi prochain à San Benedetto del Tronto au bord de la mer Adriatique, comme Fabio Aru, Adam Yates ou Mikel Landa et les grands absents ne sont que deux: le vainqueur sortant Nairo Quintana, qui fait l'impasse cette année, et Richie Porte, qui a déclaré forfait la semaine dernière.

On trouvera aussi sur les routes de la Course des Deux Mers quelques sprinteurs et puncheurs de haut niveau comme le triple champion du monde Peter Sagan, Greg Van Avermaet, Michal Kwiatkowski, Fernando Gaviria, Mark Cavendish ou Michael Matthews.

Mais, forcément, l'attention se portera particulièrement sur Froome. Un peu parce que le Britannique est en préparation pour son premier Tour d'Italie depuis 2010. Et beaucoup à cause de ce contrôle antidopage anormal lors de la dernière Vuelta qui a rendu chaque apparition du leader de l'équipe Sky encore plus observée.

Pour l'instant, le quadruple vainqueur du Tour de France s'est contenté d'un bref message en italien: "Salut à tous les tifosi de Tirreno-Adriatico. Je suis très heureux d'être ici", a-t-il dit.

Comme les autres, Froome sera attendu samedi pour la grande étape de montagne, qui amènera le peloton au Sassotetto, au bout d'une montée de près de 15 kilomètres à 6% de moyenne mais avec quelques passages à 15%.

Le lendemain, les coureurs arriveront à Filottrano, la ville natale de Michele Scarponi et celle où le champion italien est décédé il y a moins d'un an, renversé par une camionnette.

Enfin, si les écarts ne sont pas encore creusés, la course pourrait se jouer lors de la dernière étape mardi, un contre-la-montre individuel de 10 kilomètres à San Benedetto del Tronto.

Le parcours:

. 1re étape (mercredi): contre-la-montre par équipes à Lido di Camaiore (21,5 km)

. 2e étape (jeudi): Camaiore-Follonica (172 km)

. 3e étape (vendredi): Follonica-Trevi (239 km)

. 4e étape (samedi): Foligno-Sarnano/Sassotetto (219 km)

. 5e étape (dimanche): Castelraimondo-Filottrano (178 km)

. 6e étape (lundi): Numana-Fano (153 km)

. 7e étape (mardi): contre-la-montre individuel à San Benedetto del Tronto (10,05 km)

Equipes et principaux engagés:

18 équipes World Tour:

. AG2R (Bardet, Geniez)

. Astana (Lopez, Moser, Lutsenko)

. Bahrain (Nibali, Colbrelli)

. BMC (Van Avermaet, Dennis)

. Bora (Sagan, Majka)

. Groupama-FDJ (Bonnet, Roux, Vaugrenard)

. Lotto (Benoot)

. Mitchelton (Yates, Ewan)

. Movistar (Landa, Amador, Benatti)

. Quick Step (Gaviria, Gilbert, Jungels)

. Dimension Data (Cavendish, Boasson Hagen, Meintjes)

. Cannondale (Uran, Modolo, Vanmarcke)

. Katusha (Spilak, Martin)

. LottoNL (Roglic, Bennett)

. Sky (Froome, Thomas, Kwiatkowski)

. Sunweb (Dumoulin, Matthews)

. Trek (Brambilla, Nizzolo)

. UAE Team Emirates (Aru, Ulissi, Ganna)

Quatre équipes invitées:

. Gazprom (Firsanov)

. Israel CA

. Nippo (Cunego, Canola)

. Wilier (Pozzato)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK