Tim Wellens se verrait bien céder son maillot à pois à son compagnon de chambre

Tim Wellens a sécurisé son maillot à pois ce mercredi en prenant l’échappée lors de la 5e étape qui reliait Saint-Dié-des Vosges à Colmar. Le coureur belge s’est assuré un jour de plus avec ce maillot distinctif. Ce jeudi, le peloton va rallier la Planche des Belles avec une étape qui comporte 7 difficultés et où des nombreux points vont être octroyés pour le Grand Prix de la montagne. Mais ce sera probablement sans Tim Wellens cette fois-ci. "J’ai besoin de repos. Je sens que les jambes ne sont pas au top" explique le Belge au micro de notre envoyé spécial Jérôme Helguers. "Ce mercredi, le premier objectif était d’aller dans l’échappée pour aller chercher la victoire d’étape. Mais on n’a jamais eu beaucoup d’avance. Le deuxième objectif était le maillot à pois. Là j’ai bien réussi."

"Je sens que mes jambes ont souffert jusqu’à maintenant. Si je veux être fort dans les jours qui viennent, je dois garder des forces" ajoute Wellens.

Il y a donc des chances de voir le maillot à pois changer d’épaules. On a vu Xandro Meurisse se placer mercredi dans les difficultés pour grappiller des points. Serait-il donc le successeur de Wellens ce jeudi ? "Je préfère que ce soit mon ami de chambre (ndlr : Thomas De Gendt) qui prenne le maillot. Ce serait encore plus beau" explique le coureur Lotto. "Thomas est très motivé. Il a de très bonnes jambes. Jusqu’à maintenant il n’a pas eu beaucoup de chance pour prendre la bonne échappée."

"J’espère que ce sera sa journée" termine Wellens. "Il a reconnu l’étape et il est très très motivé. Je ne crois pas qu’il va vous le dire parce qu’il n’aime pas cela mais demain il va tout faire pour être dedans."

De Gendt a déjà pu tester le maillot à pois cette année… Il y a trois jours, quand Wellens l’a obtenu, il n’avait pas hésité à le revêtir dans la chambre que les deux Belges partagent. Une photo prémonitoire ?
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK