Thomas Dekker était client de Fuentes

Dans la foulée, NRC Handlsbald rapporte que Thomas Dekker travaillait avec le docteur Fuentes dont le réseau de dopage a été mis à jour lors de l'Opération Puerto en 2006. Fuentes avait l'habitude d'utiliser des surnoms pour identifier ses clients. Celui de Thomas Dekker, selon NRC Handelsblad, serait "Clasicomano Luigi".

Dans une récente interview, Dekker avait expliqué avoir eu recours à des transfusions sanguines en 2007 alors qu'il roulait pour Rabobank. Il avait déjà reconnu avoir utilisé de l'EPO avec l'aide des médecins de Rabobank et avait a été suspendu deux ans pour dopage en 2009. Il venait alors de signer pour l'équipe belge Silence-Lotto, dont il fut immédiatement licencié à l'annonce de son contrôle positif à la Dynepo.

Les premières auditions de l'Opération Puerto débutent lundi à Madrid devant le tribunal pénal. Six accusés, 8 accusateurs, 35 témoins, 13 experts, et un juge, Julia Patricia Santamaria Matesanz, seront réunis jusqu'au 22 mars pour tenter de faire la lumière sur le réseau du docteur Fuentes, accusé de délit contre la santé publique.

Durant l'opération, menée en mai 2006, près de 200 poches de sang avaient été retrouvées. Aucun sportif ne sera sur le banc des accusés, mais plusieurs cyclistes figurent parmi les témoins, comme, notamment, Alberto Contador, Jesús Manzano, Ivan Basso, Michele Scarponi, Joseba Beloki, Ángel Vicioso ou Jorg Jacksche.


Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK