Hodeg souffle Bennett au BinckBank Tour, Wellens reste leader

Comme prévu, la cinquième étape de ce 15e BinckBank Tour (WorldTour) est revenue à un sprinteur. Au terme d'un parcours de 191,4 kilomètres assez plat entre Riemst et Venray, Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) s'est montré le plus véloce vendredi dans la ville néerlandaise. Le Colombien a devancé l'Irlandais Sam Bennett (BORA-hansgrohe) et Edward Theuns (Trek-Segafredo). Tim Wellens (Lotto Soudal), vainqueur en costaud jeudi, reste en tête du général.

Après deux échappées, toutes les deux rapidement reprises par le peloton, un groupe de quatre coureurs, avec l'Allemand Jasha Sütterlin (Movistar), l'Australien Robert Stannard (Mitchelton-Scott), le Néerlandais Oscar Riesebeek (Roompot-Charles) et le Sud-Africain Willie Smit (Katusha) a pris les devants.

Mais le peloton, emmené par les équipes de sprinteurs, a repris le quatuor à 4 km de la ligne.

Alvaro Hodeg a ponctué le travail de ses équipiers, remportant la 11e victoire de sa carrière, la 6e en 2019. Le sprinteur colombien de 22 ans seulement apporte au Wolfpack sa 76e victoire en 2019.

Côté belge, Timothy Dupont (Wanty-Gobert) a terminé 4e, Stan Dewulf (Lotto Soudal) 8e et Boris Vallée (Wanty-Gobert) 9e.

Au général, Tim Wellens compte 4 secondes d'avance sur le Suisse Marc Hirschi (Sunweb), champion du monde espoirs l'an dernier à Innsbrück, et 0:14 sur Laurens De Plus (Jumbo-Visma).

Samedi se déroulera la 6e étape, un contre-la-montre de 8,4 kilomètres dans les rues de La Haye. Dimanche, la 7e et ultime étape de cet ex-Tour du Benelux verra les coureurs prendre le départ à Leeuw-Saint-Pierre pour rallier Grammont et son celèbre "Mur", où le vainqueur final était le Slovène Matej Mohoric (Bahrain-Merida) l'an dernier.

Wellens, unique Belge dont le nom figure au palmarès, pourrait ajouter un troisième sacre final après ceux acquis en 2014 et 2015.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK