Soren Kragh Andersen s'impose sur Paris-Tours nouvelle formule

Soren Kragh Andersen (Sunweb) s’est imposé sur l’édition 2018 de Paris-Tours au terme de près de 215 kilomètres entre Chartres et Tours. Petite nouveauté cette année, dans la partie finale les coureurs ont parcouru 12,5 km de routes non asphaltées ou pavées, une nouvelle formule pour tenter de rendre de l'attrait à l’une des dernières classiques de la saison. Le Néerlandais Niki Terpstra (Quick-Step Floors) a pris la 2e place devant le Français Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), à 25 secondes du vainqueur. 

Olivier Naesen (AG2R La Mondiale) a terminé 4e et premier Belge, à 1:14 de Kragh Andersen. Le Français Valentin Madouas (Groupama-FDJ), vainqueur de Paris-Bourges jeudi, s'est classé 5e. Tiesj Benoot (Lotto Soudal), Sep Vanmarcke (Education First - Drapac) et Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), vainqueur de Paris-Tours en 2008 et 2009, terminent aux 6e, 7e et 8e places.

Le parcours a été modifié cette année, les organisateurs ayant introduit 12,5 km de routes non asphaltées ou pavées dans les 60 derniers kilomètres.

Kragh Andersen, 24 ans, avait terminé 2e de la classique des feuilles mortes, derrière l'Italien Matteo Trentin. Il a enlevé la 4e victoire de sa carrière, après une étape du Tour des Fjords en 2015, une étape du Tour d'Oman 2017 et une étape du Tour de Suisse 2018.

A noter que l'équipe WB-Aqua Protect-Veranclassic n'a pas pris le départ, à la suite du décès survenu vendredi de son coureur Jimmy Duquennoy, a annoncé la formation cycliste belge samedi soir.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK