Sondage exclusif : Wout van Aert plébiscité meilleur coureur de l’année (presque) à l’unanimité

Qui est le meilleur coureur de l’année 2020 ? Anciens champions, journalistes, consultants, coaches nationaux, organisateurs, ils sont treize à s’être prêtés au jeu.

 

Gérard Bulens (consultant RTBF) : van Aert

“Parce qu’il a remporté les Strade Bianche et Milan-Sanremo, deux étapes au Tour de France et deux médailles d’argent aux mondiaux. Parce qu’il a montré de réelles qualités de grimpeur tout en restant, malgré son nouveau statut, un équipier modèle”.

 

Cyril Saugrain (consultant RTBF) : van Aert

“Toujours à l’avant, dans les classiques, les course étapes et les championnats, il était de tous les grands rendez-vous”.

 

José De Cauwer (consultant Vrt) : van Aert

“Chaque fois qu’il a visé la victoire, soit il a gagné soit il est passé tout près”.

 

Sean Kelly (consultant Eurosport) : van Aert

“Un jour il peut vous gagner les plus grandes classiques et des étapes sur tous les terrains et le lendemain il peut devenir un super domestique. C’est un super talent”.

 

Jacky Durand (consultant Eurosport France) : Pogačar

“Un coureur sans complexe malgré son jeune âge qui gagne le Tour de France à sa première participation et qui affiche la volonté de gagner des étapes et les différents maillots de leader...”

 

Jean-Claude Leclercq (consultant télévision allemande) : van Aert

“Les classiques, le Tour de France et les championnats du monde. Sprinteur, grimpeur et rouleur. Leader fiable et équipier modèle. J’aime tout chez lui…excepté ses chaussettes noires”.

 

Alessandra De Stefano (journaliste italienne à la RAI) : Alaphilippe

“Avec son attaque dans la dernière ascension à Imola, je retrouve ce cyclisme vrai, authentique et puissant qui te fait sauter de ton fauteuil devant la télévision”.

 

Phil Liggett (commentateur, la voix anglaise du cyclisme aux Etats-Unis et en Australie) : Alaphilippe

“C’est une année difficile pour faire un choix. Mais il se porte sur Julian. Pas seulement pour ses résultats, pour son charisme et la façon dont il anime les courses auxquelles il participe”.

 

Petz Lahure (journaliste luxembourgeois) : van Aert

“Pour ses résultats et son extraordinaire retour après sa terrible blessure au Tour de France 2019. Pour sa détermination, sa persévérance et son formidable sens de la course. Wout est un puncheur, un rouleur et un sprinter d’exception”.

 

Davide Cassani (coach de l’équipe d’Italie) : van Aert

“Il n’y a pas d’hésitation possible”.

 

Rik Verbrugghe (coach national belge) : Alaphilippe

“Pour son explosivité en côte. Il peut dynamiter une course. Son palmarès commence à être aussi impressionnat que son punch”.

 

Eddy Merckx : Pogačar

“Pour son exploit dans le contre-la-montre du Tour de France. Un jeune coureur talentueux et plein d’avenir”.

 

Mauro Vegni (organisateur du Tour d’Italie) : van Aert et Pogačar

“Je suis incapable de les départager. Ce sont les deux coureurs qui m’ont le plus impressionné…jusqu’ici”.

 

Classement

  1. Wout van Aert cité huit fois
  2. Tadej Pogačar et Julian Alaphilippe cités trois fois
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK